Propriano : près de 300 personnes rassemblées en soutien à la famille Tomasi

Environ 300 personnes se sont rassemblées à Propriano ce samedi 16 novembre. / © Jean-André Marchiani / FTVIASTELLA
Environ 300 personnes se sont rassemblées à Propriano ce samedi 16 novembre. / © Jean-André Marchiani / FTVIASTELLA

Environ 300 personnes se sont rassemblées à Propriano ce samedi 16 novembre. Elles manifestent leur soutien à la famille Tomasi dont le hangar agricole, contenant 3.000 ballots de foin, a été incendié mercredi dernier.

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

Près de 300 personnes se sont réunies, ce samedi 16 novembre, à Propriano en soutien à la famille Tomasi dont le hangar agricole, contenant 3.000 ballots de foin, a été incendié mercredi dernier à Olmeto.

 


Massés devant les locaux de l’intercommunalité du Sartenais-Valinco, certains prennent la parole. « Ça suffit ! Nous voulons que la Corse se développe, nous ne voulons pas que les Corses se déchirent entre eux. C’est ce qui est en train de se passer. Tout le monde doit en prendre conscience, et qu’aujourd’hui, il faut demander aux gens de réfléchir et de descendre très nombreux dans la rue », lance Jacques Fieschi, membre du collectif Valincu Lindu qui s’oppose au projet de Viggianello 2.

 
Une manifestation en soutien à la famille Tomasi dont le hangar agricole, contenant 3.000 ballots de foin, a été incendié mercredi dernier à Olmeto. / © Jean-André Marchiani / FTVIASTELLA
Une manifestation en soutien à la famille Tomasi dont le hangar agricole, contenant 3.000 ballots de foin, a été incendié mercredi dernier à Olmeto. / © Jean-André Marchiani / FTVIASTELLA

Un collectif dont Marie-Paule Mondoloni-Tomasi, fille des agriculteurs visés, est porte-parole. Son appartenance au parti Femu a Corsica ou au collectif est-il à mettre en lien avec l’incendie ? Les membres s’interrogent. « On ne peut incriminer personne, ce n’est pas à nous de mener cette enquête. Mais il est évident que la concomitance des faits entre ces incendies et l’action de Marie-Paule au sein du collectif est une possibilité qui pourrait s’envisager », indique Frédéric Larigi, membre du collectif Valincu Lindu. 
 
Propriano : près de 300 personnes rassemblées en soutien à la famille Tomasi
Intervenants - Marie-Paule Tomasi-Mondoloni, Fille des victimes de l'incendie ; Jacques Fieschi, Collectif "Valincu Lindu" ; Frédéric Larigi, Collectif "Valincu Lindu". Equipe - Jean-André Marchiani ; Marc-Antoine Renucci ; Fabien Bernardini.

Les enquêteurs, eux, ne font, pour l’heure, aucun lien entre ces faits. D’autant plus que la famille Mondoloni-Tomasi a déjà été visée par des tags menaçants par le passé. Dans le même temps, ce genre d’événement se multiplie depuis plusieurs mois.

Depuis le début de l’année, six enquêtes ont été ouvertes pour incendie sur une exploitation agricole. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus