Corse : Jean-Charles Martinelli réélu président de la chambre régionale des métiers et de l'artisanat

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.A.
Jean-Charles Martinelli, tête de liste "Una strada per l'artisgiani", a devancé de cinq voix celle portée par François-Marie Ottaviani, "A voce di l'artisgiani".
Jean-Charles Martinelli, tête de liste "Una strada per l'artisgiani", a devancé de cinq voix celle portée par François-Marie Ottaviani, "A voce di l'artisgiani". © FTV

Mardi 19 octobre, Jean-Charles Martinelli a été réélu président de la chambre régionale des métiers et de l'artisanat. Dans ce scrutin, il était opposé à François-Marie Ottaviani qui conteste le scrutin.

Un scrutin très serré. Mardi 19 octobre, Jean-Charles Martinelli a été réélu président de la chambre régionale des métiers et de l'artisanat de Corse avec 2.422 voix. Son opposant, François-Marie Ottaviani a quant à lui remporté 2.417 voix.

À l'annonce des résultats, aucun éclat de joie dans la salle. "Ça reste quand même une belle victoire pour nous. On part de loin, on est indépendant et on n'avait pas de structure derrière nous. C'est très serré, mais c'est comme ça. Maintenant ma priorité, c'est de m'occuper des artisans et de leur donner ce qu'ils attendent de nous : un service, de la formation", indique Jean-Charles Martinelli.

Scrutin contesté

Dans le camp opposé, le vote est contesté. Durant le dépouillement, huit bulletins étaient accompagnés de la profession de foi d'un candidat, ce qui rend automatiquement le vote nul. S'ils ont été écartés dans un premier temps, ils ont été réintégré au scrutin par la commission électorale. "C'est absolument interdit. L'enveloppe marron ne doit contenir que le bulletin de vote. Pour le reste, on ne conteste pas", explique François-Marie Ottaviani. Il sera reçu par le préfet de région ce mercredi à 18 heures.

Le candidat malheureux a annoncé dans une conférence de presse, fonder une action en référé devant le tribunal administratif de Bastia. "Je me conformerai à la décision de la justice. Mais il est de mon devoir, dans le respect mutuel, de faire un recours", estime le candidat. 

Près de 18.000 artisans corses étaient appelés aux urnes entre le 1er et le 14 octobre par correspondance ou par vote électronique. La Corse affiche un taux de participation de 28 %, il est de 13 au niveau national. L'équipe gagnante s'installe normalement à la tête de la chambre régionale pour cinq ans, cela dépendra désormais des recours. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.