Covid-19 : l’épidémie s’accélère en Corse

L’épidémie de Covid-19 reprend en Corse. 223 cas ont été recensés en Haute-Corse la semaine du 1er au 7 novembre, 166 cas en Corse-du-Sud. Huit personnes étaient en réanimation le 7 novembre, selon le dernier bulletin publié par Santé Publique France.

La situation actuelle "ressemble clairement au début d'une cinquième vague", a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran sur TF1 le 10 novembre. Au niveau national, on a constaté une augmentation de la circulation du virus de 40% en une semaine. En Corse aussi, les indicateurs sont inquiétants.

Selon le dernier bulletin fourni par Santé Publique France, le taux d’incidence en semaine 44 (du 1er au 7 novembre) est en hausse de 46% sur l’île par rapport à la semaine précédente. Il est de 131 cas pour 100.000 habitants.

En Corse-du-Sud le taux d’incidence est de 116 cas pour 100.000 habitats contre 74 la semaine précédente. En Haute-Corse, l’évolution est plus marquée, avec 141 cas pour 100.000 habitants, contre 103 en semaine 43.

Le taux de dépistage, lui, augmente très légèrement, de 4%, entre les semaines 43 et 44.

Toutes les classes d’âges sont concernées par cette augmentation sauf les 65 ans et plus, pour qui le taux d’incidence diminue. Pour cette catégorie de personnes, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé mardi l’obligation d’une troisième dose de vaccin pour prolonger la validité du pass sanitaire.

En Corse, l’augmentation de la circulation du virus est plus importante chez les 15-19 et chez les 20-39 ans, qui présentent les taux les plus élevés (250 et 173 cas pour 100 000 habitants, respectivement). Le taux de dépistage augmente chez les 65 ans et plus et diminue dans les autres classes d’âge.

Les jeunes plus touchés

Dans les tests qui ont été criblés (ils ne le sont pas tous), le variant Delta est majoritaire.

Deux nouveaux clusters ont été enregistrés. Deux sont en cours d'investigation. 

Au niveau local, la situation s’améliore en Castagniccia-Mare e monti, le Centre corse, et le Taravo-Valinco-Sartenais et se détériore dans les autres « territoires de projet ». Désormais, tous les « territoires de projet » ont des taux d’incidence supérieurs à 50 pour 100 000 habitants sauf le Taravo-Valinco-Sartenais. Parmi ceux-ci, 7 territoires sur 8 ont des taux d’incidence supérieurs à 100. Le taux de dépistage augmente dans l’ouest corse, est stable dans la plaine orientale et diminue dans les autres « territoires de projet ».

Aucun nouveau décès n’est à déplorer depuis le bulletin du 31 octobre. Sur la région, le nombre d’hospitalisations conventionnelles continue d’augmenter (21 hospitalisations au 7 novembre vs 14 au 31 octobre). Huit personnes étaient en réanimation le 7 novembre contre 7 le 31 octobre.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société