Déchets : François Tatti demande le libre accès au site de stockage de Vico

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Les collectifs de Viggianello et de Prunelli ne permettant pas la mise en place de solutions alternatives, le président du Syvadec François Tatti demande au préfet de Corse-du-Sud le recours à la force publique si cela s'avérait nécessaire, afin de permettre un libre accès au site de Vico.

Par France 3 Corse

Alors que le Préfet de Corse a indiqué lundi que le dépôt des déchets au centre d'enfouissement de Vico sera réservé aux seules 33 communes du canton Sevi-Sorru-Cinarca tant que la réunion avec le Syvadec, prévue début janvier, n'aura pas eu lieu, François Tatti demande le libre accès à ce site.

Le président du Syvadec indique dans un communiqué que "l'ordonnance du 26 décembre du juge des référés du tribunal administratif de Bastia a autorisé le Syvadec à solliciter le recours à la force publique si nécessaire afin de libérer l'accès au centre de stockage de Vico.

"Le Syvadec a mis en oeuvre depuis le 27 des solutions alternatives provisoires en mode dégradé pour éviter ce recours. La posture des collectifs de Viggianello et de Prunelli communiquée à ce jour ne permet plus de mettre en oeuvre cette solution
". 

François Tatti demande "en conséquence au Préfet de Corse-du-Sud le recours à la force publique si cela s'avérait nécessaire, afin de permettre un libre accès au site de stockage de Vico". 

Depuis plus d'une semaine, les ordures s'accumulent dans les rues. 

Sur le même sujet

Les + Lus