Coronavirus en Corse : le direct du 31 mars

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, la France fait face à une pénurie de masques de protection. Emmanuel Macron a annoncé ce lundi vouloir davantage de production sur le sol français ainsi qu'une dotation exceptionnelle de 4 milliards d'euros pour financer matériel et médicaments. / © Maxppp
Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, la France fait face à une pénurie de masques de protection. Emmanuel Macron a annoncé ce lundi vouloir davantage de production sur le sol français ainsi qu'une dotation exceptionnelle de 4 milliards d'euros pour financer matériel et médicaments. / © Maxppp

Le coronavirus a fait une nouvelle victime ce mardi en Corse, à l'hôpital d'Ajaccio. 287 personnes sont désormais testées positives au Covid-19, c'est 4 de plus que la veille. Au niveau national, Emmanuel Macron a annoncé une dotation exceptionnelle pour financer matériel et médicaments.

Par France 3 Corse avec AFP

Pour retrouver le fil d'info de lundi:
 

Mardi 31 mars

CORSE - 17h : L’agence régionale de santé livre un nouveau bilan de l’épidémie de Covid-19 en Corse. Depuis le début de l’épidémie et au 31 mars à 16 h, 287 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Corse.
  • 68 cas positifs diagnostiqué au CH Bastia (+ 1 depuis lundi) 
  • 219 cas positifs diagnostiqué au CH Ajaccio (+3)
L’ARS rappelle que le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage en milieu hospitalier. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes les plus fragiles et des professionnels de santé pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète que partiellement la circulation du virus sur le territoire.

Nombre d’hospitalisation Covid-19 :
Au centre hospitalier de Bastia :
-9 patients hospitalisés confirmés Covid-19
-1 patient en réanimation

Au centre hospitalier d’Ajaccio
-68 patients hospitalisés en secteur Covid-19 (cas avérés ou suspects)
-21 patients en réanimation ou soins intensifs

Nombre total de décès hospitalier depuis le début de l’épidémie : 22.

On déplore le décès ce jour d’un homme de 92 ans au centre hospitalier d’Ajaccio. 
 
Situation en EHPAD :

Pas de nouveaux cas positifs enregistrés ce jour.

Rappel du bilan précédant : 9 résidents positifs au Covid-19 dans 4 Ehpad de Corse

1 décès enregistré le 27 mars.

FRANCE -15h40 : Le professeur Didier Raoult publie une nouvelle vidéo sur le traitement qu’il propose à base d’hydroxychloroquine. Depuis le début de l’épidémie, l’Institut hospitalo universitaire Méditerranée infections de Marseille, qu’il dirige, a testé 50.000 personnes (tout le monde peut être dépisté). 2400 personnes ont été déclarées positives au Covid-19 et 1000 personnes ont été traitées avec de l’hydroxychloroquine.

Parmi elles, un décès est à déplorer : celui d’un homme de 84 ans.

Le médecin dont l’étude divise la France et la communauté scientifique se félicite d’un "bilan très satisfaisant, communiqué chaque jour aux autorités de tutelle."

Comme l'agence du médicament, Didier Raoult rappelle que ce traitement ne doit pas être pris en automédication.

FRANCE - 15h00 : La compagnie Air Corsica vient d'effectuer ses derniers vols depuis Paris-Orly, à quelques heures de la fermeture temporaire de l'aéroport. Les horaires en provenance de Marseille et Nice ont été aménagés pour faciliter la correspondance depuis l'aéroport de Roissy- Charles De Gaulle.

FRANCE - 14h00 : Emmanuel Macron, est en visite dans la fabrique de masques Kolmi-Hopen à Saint-Barthélemy-d’Anjou, près d'Angers.

Il annonce que Santé publique France va bénéficier d'une "dotation exceptionnelle de 4 milliards d'euros" pour financer les commandes "en médicaments, respirateurs et masques" destinés à lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Dans son discours il dit souhaiter "l'indépendance pleine et entière" de la France "d'ici la fin de l'année" dans la production de masques de protection face au coronavirus. Fin avril, la France sera en capacité de produire 15 millions de masques par semaine, toutes catégories confondues, précise le Président.

Il annonce aussi qu’un consortium de quatre grands groupes industriels (le spécialiste des gaz industriels Air liquide, le spécialiste des équipements électriques Schneider Electric, l'équipementier automobile Valeo et le constructeur PSA) s'est donné pour objectif de construire 10.000 respirateurs d'ici à la mi-mai.
EUROPE - 12h10 :  "Nous serons bientôt à court de médicaments essentiels", préviennent 9 grands hôpitaux européens. 

Dans une lettre à leurs gouvernements ils écrivent : "Les hôpitaux seront bientôt à court de médicaments essentiels pour traiter les patients atteints du Covid-19 hospitalisés en unités de réanimation. Faute d’une collaboration européenne pour garantir un approvisionnement continu en médicaments, ils risquent de ne plus pouvoir fournir des soins intensifs adéquats d’ici une à deux semaines."

Parmi ces hôpitaux : l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), San Raffaele à Milan, Vall d’Hebron à Barcelone, le King’s College à Londres ou encore la Charité à Berlin. 

CORSE -12 heures : l'Assemblée de Corse publie sur son compte Twitter la carte des centre médicaux d'accueil Covid-19

FRANCE -11h30 : Le CHU d’Angers annonce le lancement de l’étude Hycovid, sur le traitement à l'hydroxychloroquine. Il pilotera cette étude réalisée dans 32 établissements. 300 patients vont en bénéficier. Les premiers résultats sont attendus dans 20 jour.

L'hydroxychloroquine continue de faire débat. La méthodologie employée par le Dr Didier Raoult à l'Institut hospitalo universitaire Méditerranée infection de Marseille lors de ses études sur 24 puis 80 patients, avait été vivement critiquée. 

Mais professionnels de santé insulaires préconisent de lancer une expérimentation en ambulatoire encadrée par l’Etat en Corse. 

CHINE- 11 heures : Plusieurs personnes estiment que la Chine a menti sur le nombre de ses morts. La Chine a officiellement dénombré au total 81.470 cas du nouveau coronavirus (31 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 3304 morts et 75.448 guérisons.  Sur les réseaux sociaux, on a vu apparaître des images de files d’attentes de personnes venant récupérer les cendres de leurs défunts. Lu Shaye, l’ambassadeur de Chine en France, s’en est défendu, ce mardi matin sur BFMTV, expliquant qu’il y avait eu des « décès normaux », hors épidémie pendant le confinement.

FRANCE - 10h30 : Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer estime qu’il y a « un grand risque » que le confinement « creuse les inégalités » entre les familles qui ont la possibilité de donner des cours à leurs enfants et les autres.

Sur Cnews, il déclarait ce mardi matin qu’entre « 5 et 8 % » des élèves ont été « perdus » et que la « continuité pédagogique » n’est pas assurée depuis deux semaines.

Pour y remédier, un accord a été passé avec La Poste. Chaque professeur pourra envoyer à un élève, à partir de son ordinateur, un document imprimé. Le but est de joindre les élèves qui sont mal ou peu équipés ou ceux que les professeurs n’ont « pas réussi à joindre autrement. »

FRANCE -10 heures : Plus de 10 000 policiers actuellement à l’arrêt pour suspicion de coronavirus, 257 ont été testés positifs annonce le syndicat Alliance, des chiffres confirmés par la police nationale. Le gouvernement a annoncé samedi soir avoir commandé « plus d’un milliard » de masques. En provenance de Chine, ils sont acheminés  partout en France sous haute surveillance.

ITALIE -9h30 : L'Italie évoque la possibilité d'une sortie de confinement le 4 mai. Il sera d'abord prolongé jusqu'au 18 avril, annonce le quotidien La Stampa.  

Selon le bilan annoncé lundi soir par les autorités italiennes, l'épidémie de Covid-19 a déjà fait plus de 11 500 morts dans le pays. Mais la hausse des nouveaux cas positifs recensés n'a jamais été aussi faible, avec une augmentation de +4%.

FRANCE - 8h : L'Agence du médicament (ANSM) a averti lundi que les traitements testés contre le Covid-19 pouvaient entraîner des effets indésirables graves et ne devaient "en aucun cas" être utilisés en automédication, alors que trois décès potentiellement liés à ces traitements ont été signalés.

"Une trentaine" d'effets indésirables graves, dont "trois décès" ont jusqu'à présent été signalés chez des patients atteints du coronavirus traités par Plaquénil (hydroxychloroquine) mais aussi d'autres médicaments tels que le Kaletra (un antiretroviral associant lopinavir/ritonavir), a indiqué à l'AFP Dominique Martin, le directeur général de l'ANSM.

L'ANSM a placé sous "surveillance renforcée" depuis une quinzaine de jours tous les traitements expérimentés dans la prise en charge du Covid-19, "en particulier lorsqu'ils sont utilisés en dehors des essais cliniques (chloroquine, hydroxychloroquine, azithromycine, lopinavir/ritonavir, tocilizumab, colchicine)".

FRANCE - 7h45 : Le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin lance un appel à la solidarité envers "les plus touchés" et promet la mise en ligne d'une plateforme de dons. Sur les réseaux sociaux, la réception de cette annonce est plutôt mitigée.

CORSE -lundi : l'ARS a livré lundi après-midi le bilan du Covid-19 en Corse depuis vendredi dernier.

Depuis le début de l'épidémie, 283 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Corse.

67 cas en Haute-Corse (+ 11 depuis vendredi) 

216 cas en Corse-du Sud (+9 depuis vendredi)

L'ARS rappelle que 'le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage en milieu hospitalier.
Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes les plus fragiles et des professionnels de santé pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète que partiellement la circulation du virus sur le territoire."

Nombre d’hospitalisation  :
Au centre hospitalier de Bastia
6 patients hospitalisés confirmés Covid-19
1 patient en réanimation

Au centre hospitalier d’Ajaccio
73 patients hospitalisés en secteur Covid-19 (cas avérés ou suspects)
19 patients en réanimation ou soins intensifs

Nombre total de décès hospitalier depuis le début de l’épidémie : 21

Situation en EHPAD :
9 résidants ont été testés positifs au Covid-19 dans les 4 Ehpad de Corse.
1 décès enregistré le 27 mars.

 

Rappel des gestes barrière

Arrêter de se faire la bise ou de serrer la main 
Se laver très régulièrement les mains
Tousser ou éternuer dans le creux de son bras
Utiliser un mouchoir à usage unique, et le jeter après utilisation
Limiter la promiscuité
Rester chez soi tant que possible

Sur le même sujet

Les + Lus