Coronavirus en Corse, le direct du 30 mars

A Corte, des dépistages au Covid-19 auront lieu très prochainement sur le site de l'hôpital et peut-être dans un "drive" aménagé pour l'occasion. / © Alexis Sciard / Maxppp
A Corte, des dépistages au Covid-19 auront lieu très prochainement sur le site de l'hôpital et peut-être dans un "drive" aménagé pour l'occasion. / © Alexis Sciard / Maxppp

Selon le dernier bilan de l'ARS, la Corse compte 22 décès. 21 dans les hôpitaux, et 1 dans un EHPAD, le 27 mars dernier. La Haute-Corse comptabilise 11 nouveaux cas, et 9 patients contaminés de plus sont enregistrés en Corse-du-Sud. 

Par Sébastien Bonifay

► Pour retrouver le fil d'info d'hier :


Lundi 30 mars :

FRANCE -19h00 : Le coronavirus a désormais causé la mort de plus de 3 000 personnes en France, dont 418 de plus en 24 heures. C'est la plus forte hausse en une journée depuis le début de l'épidémie. On dénombre ce lundi :

3 024 décès à l'hôpital (+418)
5 056 personnes en réanimation (+424)
20 946 hospitalisations (+1592)
7 923 retours à domiciles (+792)

"A partir de cette fin de semaine, on devrait avoir moins de personnes qui arrivent à l'hôpital et en réanimation", indique Jérôme Salomon, directeur général de la santé, dans son point quotidien sur la situation.


CORTE -18h30 : Après plusieurs jours de bras de fer, le laboratoire de recherche Bioscope Corse Méditerranée de l'Université de Corse a obtenu l’agrément de l’Agence régionale de santé de Corse pour effectuer des tests de dépistage du COVID_19.

Les chercheurs pourraient réaliser jusqu'à 240 tests par jour sur des patients présentant des symptômes, ce qui en ferait la plus grosse plateforme de dépistage de Corse pour ce virus.

Mais cela dépendra du matériel que le laboratoire, habituellement spécialisé dans la recherche sur les maladies infectieuses, parviendra à obtenir. Comme ailleurs, la pénurie se fait sentir. L'université a demandé aux autorités de commander produits réactifs et écouvillons indispensables pour réaliser les tests.

ITALIE - 18h20 : L'Italie compte un nombre record de guéris ce lundi. Le nombre des nouveaux cas a été divisé par deux par rapport aux derniers jours.
  • 75 528 confirmés (+ 1 648)
  • 11 591 morts (+ 812)
  • 14 620 guéris (+ 1590)
CORSE - 17h35 : l'ARS a livré le bilan du Covid-19 en Corse depuis vendredi dernier.

Depuis le début de l'épidémie, 283 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Corse.

67 cas en Haute-Corse (+ 11 depuis vendredi) 

216 cas en Corse-du Sud (+9 depuis vendredi)

L'ARS rappelle que 'le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage en milieu hospitalier.
Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes les plus fragiles et des professionnels de santé pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète que partiellement la circulation du virus sur le territoire."


Nombre d’hospitalisation  :
Au centre hospitalier de Bastia
6 patients hospitalisés confirmés Covid-19
1 patient en réanimation

Au centre hospitalier d’Ajaccio
73 patients hospitalisés en secteur Covid-19 (cas avérés ou suspects)
19 patients en réanimation ou soins intensifs

Nombre total de décès hospitalier depuis le début de l’épidémie : 21

Situation en EHPAD :
9 résidants ont été testés positifs au Covid-19 dans les 4 Ehpad de Corse.
1 décès enregistré le 27 mars.




CORSE - 17h : En période de confinement, certains n'ont d'autre choix que de se déplacer, et quand on ne possède pas de véhicule, il est très compliqué de voyager dans l'île. Les chemins de Fer de la Corse ont mis en place des rotations qui s'adaptent aux règles en vigueur dans le pays depuis l'arrivée de l'épidémie, pour assurer leur mission de service public :
 
Le CFC à l'heure du coronavirus
Intervenants - Jean-Baptiste Bartoli Directeur des Chemins de Fer de la Corse Jean-Pierre Costa Conducteur du train Dominique Loti Responsable des dépôts Chemin de Fer Equipe - Stefani Marie-Françoise Agostini Stéphane Sebayhi Alexandra


JAPON - 14h15 : Les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se tenir cet été avaient été reportés en raison de la pandémie de coronavirus. Ils débuteront le 23 juillet 2021, ont annoncé les organisateurs.


CORSE -14h15 : L’épisode de pollution aux particules fines qui a touché la Haute-Corse dimanche s’estompe peu à peu ce lundi, prévient Qualitair Corse. Mais la Haute-Corse reste toujours en alerte en raison d'un seuil de pollution élevée. 

Selon plusieurs médecins et chercheurs, la pollution de l’air aggraverait la propagation du virus.
Sur son site internet, l'organisme de mesure de la qualité de l'air en Corse livre les bonnes pratiques pour maintenir une atmosphère saine à son domicile en période de confinement.


CORSE- 14h : Core In Fronte s’inquiète de la situation des "prisonniers politiques" corses. "La ministre de la justice, Nicole Belloubet, prévoit 5000 libérations, mais uniquement des condamnés en toute fin de peine à qui il reste deux mois à faire. Les prisonniers politiques corses sont exclus de ce champ car ils sont concernées par des procédures dites terroristes", écrit le mouvement nationaliste dans un communiqué. Il enjoint "l’ensemble des forces vives à se manifester et à demander la libération immédiate de tous les prisonniers politiques."


CORTE -13h40 : La ville de Corte va mettre à disposition des attestations de sortie dérogatoire dans certains points de la commune.

Pour ceux qui n'ont pas d'imprimantes, les attestations sont téléchargeables ici et peuvent être recopiées manuscritement.


CORSE -13h20 :  Franceinfo publie une enquête sur l’accélération de la propagation du coronavirus après le rassemblement évangélique de Mulhouse du 17 au 24 février dernier. Un millier de fidèles au moins auraient été contaminés à cette occasion. C’est plus que ce qui avait été estimé au début.

Trois retraitées corses, présentes au rassemblement, auraient introduit le virus dans la région d’Ajaccio. Elles sont de retour le 24 février, et ne vont être testées positives que le 5 mars. Trop tard. Le 7 mars, on compte 11 cas à Ajaccio, puis 12 nouveaux cas le lendemain, et 10 encore le jours suivant.

"Contrairement à ce que certains responsables politiques ont dit, nous n’avons pas ignoré les règles de sécurité de base, car à l’époque il n’y en avait pas encore", explique Nathalie Schnoebelen, la chargée de communication de la Porte ouverte. " Les gestes barrières n’étaient pas encore recommandés par les autorités sanitaires. Pendant ces cinq jours, les fidèles se sont donc salués, se sont fait la bise, et se sont tenus par la main parfois en priant pendant les célébrations. "

A l’époque, en effet, l’heure n’est pas encore à l’inquiétude en France. Le 18 février, le président de la République Emmanuel Macron vient passer plusieurs heures dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse, à quelques centaines de mètres de l’Eglise de la Porte ouverte où se tient le rassemblement. On le voit serrer des mains et faire des accolades.

BASTIA - 12h55 : les socios de l'Etoile club bastiais ont récolté 57.813€ lors d'une cagnotte en faveur de l'hôpital de Bastia. C'est plus que ce qui leur avait été promis ! Ce lundi, ils annoncent que les dons seront répartis comme suit : 
  • 1 respirateur de réanimation pour 30946,08€
  • 20 pousses seringues pour 19440,00€
  • 4 aspirateurs de mucosités pour 3312,00€
  • 1 Webcam pour 2664,00€
  • Masques, blouses, tenues et petit matériel pour 499,00€
 

CORSE - 12h : le virus circule activement Balagne et plus particulièrement sur Ile-Rousse, prévient l'Agence régionale de santé qui constate "l'augmentation des cas positifs ou du nombre de personnes présentant des symptômes de Covid-19 signalée par la surveillance des médecins du territoire." 
Une de nos équipes a suivi une patrouille de gendarmerie dans les rues qui, entre midi et deux, semblaient presque désertes.
 

En Balagne, le virus semble se transmettre de manière trop importante, selon l'ARS


En présence de symptômes (fièvre, toux, diarrhée...) isolez-vous et contactez rapidement votre médecin traitant par téléphone ou le centre d'accueil Balagne Covid-19 au 06-40-47-94-14.


CORSE - 9h45 : l’Union Sportive des Clubs du Cortenais lance une cagnotte de soutien pour le Centre Hospitalier Intercommunal Corte-Tattone et l'EHPAD "U Serenu" de Corte.

Le but, équiper le personnel durant l'épidémie de COVID-19 de masques, de surblouses, de gel hydro-alcoolique, de surchaussures, de charlottes et de lunettes.

Vous pouvez faire un don sur :
https://www.move.corsica/fr/cortetattone

 
© DR
© DR


ETATS-UNIS - 8h : Le département de la Santé a fait savoir que l'usage de Chloroquine et d'hydrochloroquine étaient désormais autorisés dans le pays, mais uniquement dans les hôpitaux. 

Les médicaments peuvent être "distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, lorsqu'un essai clinique n'est pas disponible ou faisable". 
Malgré le fait qu'une partie de la communauté scientifique internationale soit encore dubitative quant aux effets de la molécule, Donald Trump, le président américain, en est un fervent défenseur. 
Les Etats-Unis comptent plus de 140.000 cas et 2.489 morts, et sont devenus l'épicentre de l'épidémie. 
 
Stephen Hahn, l'un des responsables de la Food and Drug Administration (FDA), qui est le régulateur du médicament aux Etats-Unis, à la tribune avec Donald Trump. / © Yuri Gripas/picture alliance / Consolidated/Newscom/MaxPPP
Stephen Hahn, l'un des responsables de la Food and Drug Administration (FDA), qui est le régulateur du médicament aux Etats-Unis, à la tribune avec Donald Trump. / © Yuri Gripas/picture alliance / Consolidated/Newscom/MaxPPP


FRANCE - 7h : Le dernier bilan communiqué par le directeur général de la Santé fait état de 2.606 décès depuis le début de l'épidémie (soit 292 dans les dernières 24h). Au total, 40.174 cas de contamination ont été confirmés.

A noter que 7.732 personnes sont sorties guéries de l'hôpital depuis la même date, souligne Jérôme Salomon.

Dans le détail, 19.354 personnes sont hospitalisées, dont 4.592 cas grave, selon les données indiquées sur le site du gouvernement. 
60 personnes hospitalisées en réanimation ont moins de 30 ans, indique le directeur général de la Santé. Le nombre d'admission a progressé d'environ 10% par rapport à hier, relève Jérôme Salomon.  

Pour la Corse, les chiffres devraient être communiqués dans la journée par l'Agence régionale de santé (ARS).

Rappel des gestes barrière :

  • Arrêter de se faire la bise ou de serrer la main 
  • Se laver très régulièrement les mains
  • Tousser ou éternuer dans le creux de son bras
  • Utiliser un mouchoir à usage unique, et le jeter après utilisation
  • Limiter la promiscuité
  • Rester chez soi tant que possible

Sur le même sujet

Les + Lus