Coronavirus en Corse : le direct du samedi 21 mars

La Corse, comme le reste de la France, entame son cinquième jour de confinement, samedi 21 mars, afin de limiter la propagation du Coronavirus. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
La Corse, comme le reste de la France, entame son cinquième jour de confinement, samedi 21 mars, afin de limiter la propagation du Coronavirus. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Selon le dernier bilan de Santé publique France, la Corse compte 173 cas confirmés de Coronavirus. L'île, comme le reste du pays, entame son cinquième jour de confinement. 

Par Audrey Altimare & Axelle Bouschon

Pour retrouver le direct du vendredi 20 mars : 
 
  • SAMEDI 21 MARS 


FRANCE - 19h15 : Le dernier bilan communiqué par les autorités sanitaires font état de 14.459 cas confirmés en France, et 562 morts (soit 112 de plus que la veille). 1525 personnes sont placées en réanimation. 50% d'entre elles ont mois de 60 ans.

CORSE - 19h : Santé publique France indique 173 cas confirmés sur l'île, soit 5 de plus que la veille.

MONDE - 19h : On dénombre plus de 12.000 décès liés au virus à travers le monde. 
Par ailleurs, ce sont plus de 900 millions de personnes, réparties dans 35 pays, qui font aujourd'hui l'objet de mesures de confinement, de couvre-feux, ou de restrictions de déplacement.

ITALIE - 18h45 : Le pays enregistre 6.557 nouveaux cas positifs en une journée. Autre record plus inquiétant encore : ce sont 793 nouveaux décès qui ont été recensés, soit 4825 morts depuis le début de la pandémie. 

BASTIA - 18h30 : Le centre hospitalier de la ville procède ce week-end à des travaux de réaménagements qui permettront de porter la capacité totale de réanimation à 22 lits, annonce Jean-Mathieu Defour, son directeur général.
 

CORSE - 18h : "Le bâtiment Tonnerre, qui procédera à l’évacuation médicale de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en Corse appareillera ce soir à 20h", indique la ministre des Armées, Florence Parly.
 

FRANCE - 16h30 : Le ministère de l'Economie et des Finances indique dans un communiqué, ce samedi, que "les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement". "Il est donc nécessaire d'oeuvrer à la poursuite de leur activité, pour éviter une mise à l'arrêt totale des chantiers, qui déstabiliserait non seulement les entreprises concernées, mais aussi l'ensemble de la chaîne économique."
 

Une déclaration qui prend place dans un contexte de crise au sein du secteur du BTP : de nombreux chantiers sont à l'arrêt, et les salariés inquiets, estimant ne pas pouvoir travailler dans des conditions de sécurité suffisante face à l'épidémie de coronavirus.
 

FURIANI - 13 h : La municipalité annonce sur Twitter, la livraison de 35 colis de denrées alimentaires à destination des personnes en difficulté de la commune. La mairie informe que la mise en place de livraisons sera lancée dès lundi pour les personnes de plus de 70 ans. Un numéro à contacter si besoin : 06 20 82 24 89. 

 


BASTIA - 12h30 : Le Socio Etoile Club Bastiais lance une collecte de dons pour le centre hospitalier de Bastia. Objectif : permettre à l'établissement de s'équiper en lits de réanimation supplémentaires, ainsi que de respirateurs et ventilateurs pour les patients atteints de Covid-19. "C’est donc en conscience que nous vous appelons à vous mobiliser. Nous connaissons aussi le vecteur social que constitue le Sporting Club de Bastia à travers la ville, la Corse et même ailleurs. Il nous semble de notre devoir de lancer pareille mobilisation". 

Le bureau du club de supporter indique avoir d'ores et déjà versé 1000€.
 
"La Corse est une des régions de France les plus touchées avec un nombre de cas connus élevé par rapport à sa population. Notre position géographique et notamment vis-à-vis de l’Italie voisine, exige la plus grande prudence et la mobilisation de tous les moyens nécessaires à la lutte contre cette pandémie", indique le SECB. "Cette campagne de dons ne s’adresse pas uniquement aux supporters du Sporting, elle s’adresse à tous les citoyens de Corse, à la diaspora, à tous ceux qui ont la Corse dans le cœur".

Pour faire un don : rendez vous sur le site du SECB et cliquez sur l'onglet "Donu liberu".
 

CORSE - 12h : En accord avec les services de l’Etat, et suite à des demandes émanants de plusieurs médecins et infirmiers de l'île. Laurent Marcangeli, le maire d'Ajaccio, a sollicité les hôteliers d’Ajaccio et des environs "afin que des chambres soient mises à disposition des personnels soignants exposés qui ne souhaitent pas à titre préventif regagner leur domicile", ce samedi. "Prouvons notre solidarité à nos soignants!"
 

- 10h30 : "Pour contribuer à faire face à cette dure épreuve" la Ligue corse d’Échecs propose un "moment de détente" : l'organsation d'un tournoi de blitz de 18h à 19h30, chaque dimanche, sur internet.

Un tournoi qui sera accessibe à tous les niveaux de jeu, et plus particulièrement destiné aux enfants "qui ont appris à jouer aux échecs dans les écoles". Avec un objectif : réunir, "dans une même passion et une même volonté (...) des Grands maitres et des débutants. Vive la vie !".

 "La plate-forme Lichess.org sera utilisée", précise la Ligue corse d'Echecs, qui ajoute que "les inscriptions, gratuites, doivent être faites via le site www.corse-echecs.corsica avant 18h". 


MULHOUSE – 10 h 45 : Un second avion affrété par l’armée va évacuer des personnes atteintes du Coronavirus de l’hôpital de Mulhouse pour les acheminer à Bordeaux, ce samedi. Mercredi, six patients de Mulhouse avaient déjà été évacués par l'armée de l'air vers Marseille et Toulon. 

 


Un navire de la marine nationale est attendu à Ajaccio durant le week-end. Il a également pour mission de d’évacuer des malades du Covid-19 vers la région Provence Alpes Côte d’Azur.  

 

CORSE – Le député de la deuxième circonscription de Corse-du-Sud, Paul-André Colombani, a réclamé, dans un courrier, à la ministre du Travail « d’interrompre l’activité sur l’ensemble des chantiers non-urgents […] dans le but de déterminer les chantiers dont la poursuite est vitale et justifiée en cette période de crise sanitaire et d’autre part de prendre le temps de mettre en place des mesures assurant la sécurité de toutes les personnes travaillant sur ces chantiers. »

 


Mardi, les trois grandes fédérations patronales du bâtiment et des travaux publics – la FFB, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et la Fédération nationale des travaux publics – ont appelé le gouvernement à prononcer clairement un arrêt des chantiers durant une dizaine de jours, « le temps pour les entreprises de s’organiser».

Vendredi, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, reprenant les arguments des fédérations patronales du BTP, a reconnu qu’il n’est « pas évident de protéger des salariés sur un chantier ». Dans le même temps, il a assuré que les entreprises à l’arrêt pourront bénéficier du chômage partiel et a évoqué la mise en place d’un protocole qui permettrait de cadrer les conditions d’une reprise des chantiers. Dans un premier temps, la ministre du Travail a accusé, jeudi, les entreprises de du BTP de « défaitistes » et de « manquer de civisme » face à la crise économique provoquée par le Coronavirus.  


AJACCIO - 8 h - SOLIDARITÉ : Des personnels soignants de l'hôpital d'Ajaccio sont à la recherche de logements dans le secteur d'Ajaccio pour se confiner, durant la période de crise, afin de ne pas contaminer leurs proches. 
 
Le message des personnels soignants d'Ajaccio à la recherche de logements pour se confiner. / © Facebook
Le message des personnels soignants d'Ajaccio à la recherche de logements pour se confiner. / © Facebook
 

BASTIA - 8h : Dans un tweet, le directeur général de l'hôpital de Bastia, Jean-Mathieu Dufour, annonce : "depuis aujourd'hui [vendredi] la pharmacie de l'hôpital du centre hospitalier de Bastia assure la production de Soluté Hydroalcoolique. La protection de nos professionnels et de nos patients est la priorité."
 


Les chiffres du vendredi 20 mars :
-
La Corse compte 168 cas confirmés et sept décès.
-
En France 12.612 personnes sont infectées par le virus, 450 en sont mortes.
- L'Italie dépasse les 4.000 morts liés au Coronavirus. 627 personnes sont décédées entre jeudi et vendredi, un record. 




 

Que faire en cas de symptômes ?

En cas de symptômes suspects, tels qu'une toux, de la fièvre, des difficultés respiratoires ou encore un état grippal, et tout particulièrement après un séjour dans une région confrontée à l'épidémie, les autorités sanitaires indiquent de rester confiné et contacter le 15 plutôt que de se rendre aux urgences par ses propres moyens. Une consigne "primordiale" afin d'éviter "une propagation éventuelle du virus".
Le SAMU, débordé, précise cependant que seules les personnes souffrant de symptômes suspects doivent les contacter. En cas de doutes ou de questions des suites d'un retour de zones touchées par l'épidémie, les insulaires peuvent joindre le numéro vert mis en place par l'Agence régionale de santé (ARS) : 0 800 130 000.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus