Avec l’économie circulaire, de nouveaux emplois dans l’écologie en Corse

Publié le Mis à jour le
durée de la vidéo: 01 min 41
Intervenants : Romain Ascione, directeur régional de Kyrnolia // Jean-Christophe Angelini, président de l'agence de développement économique de la Corse, François-Dominique Cipriani, directeur Régional AFPA

L'AFPA –l’Association pour la formation professionnelle des adultes- a organisé un colloque sur l'économie circulaire. Bientôt, de nouveaux emplois seront créés dans ce secteur qui s’efforce de ne pas détruire les ressources naturelles.

Energie

Mieux utiliser les ressources naturelles, moins les gaspiller et réduire les déchets tout en produisant des richesses, ce sont les enjeux à venir : les enjeux de l’économie circulaire. Energie, captage de l’eau, traitements des déchets : tous les secteurs sont concernés.



Avec ses 1000 km de côte, la Corse pourrait par exemple récupérer l’énergie produite par la mer. Sur l’île, l’électricité provient à 23% des énergies renouvelables



L’économie circulaire, c’est le fait de faire disparaître, autant que possible, la notion de déchets. De les recycler et de réutiliser au mieux les ressources naturelles. Cela consiste par exemple dans la réutilisation des pompes à chaleur dans les endroits chauds pour les réinjecter dans des bâtiments publics.



Recyclage

Des infrastructures qui nécessitent des investissements, souvent assurés par des multinationales : "La corse a vocation à rester ce qu’elle est […] mais elle doit en même temps s’ouvrir à des entreprises de taille européenne et préparer elle-même sa mutation et sa capacité à affronter au travers de ses propres boîtes les marchés extérieurs", estime  Jean-Christophe Angelini, président de l' Agence de développement économique de la Corse.



Eau

Actuellement, le captage et le traitement de l’eau génère 350 emplois. On en prévoit 500 dans quelques années.



Dans le domaine des déchets, les besoins seront encore plus importants : « Un nouveau métier qui apparaît avec la pollution des sols qui est le technicien de traitement de dépollution du sol, explique François-Dominique Cipriani, Directeur Régional AFPA, Il y en a peu en Corse. »



Ecologie et économie sont désormais indissociables pour créer de nouveaux postes et lutter contre le réchauffement climatique
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité