Edouard Philippe : "les Français pourront partir en vacances en juillet et en août", si...

Le premier ministre, au cours de la présentation détaillée du plan Marshall tourisme, un plan d'investissement de 1,3 milliard d'euros, s'est voulu optimiste, alors que le secteur connaît des moments très difficiles. Mais il est resté, comme à son habitude, prudent. 

Édouard Philippe, Premier ministre, sera en visite en Corse les 3 et 4 juillet prochains.
Édouard Philippe, Premier ministre, sera en visite en Corse les 3 et 4 juillet prochains. © Ludovic Marin / AFP
L'annonce a de quoi réjouir les professionnels du tourisme, dans une situation préoccupante alors que la saison estivale arrive. 
Et que le monde reste confronté à la pandémie de Covid-19. 

Si les Françaises et les Français peuvent voyager tout l'été, sans franchir les frontières du pays, cela devrait largement bénéficier aux professionnels du tourisme qui pourraient capter la clientèle qui, habituellement, choisissait des destinations dans d'autres pays...
 
Les professionnels de l'hébergement touristique insulaires pourraient bénéficier de la limitation des vacances aux frontières de la France
Les professionnels de l'hébergement touristique insulaires pourraient bénéficier de la limitation des vacances aux frontières de la France © Stéphane Agostini / FTVIASTELLA


Restaurants et bars rouverts dès le 2 juin, en zone verte ?

Une autre bonne nouvelle, très attendue, c'est celle de la réouverture prochaine des cafés et des restaurants. 
"Le gouvernement souhaite qu'ils puissent rouvrir le 2 juin dans les zones vertes". On connaîtra la date le 25 mai.

Mais, comme on commence à en avoir l'habitude, ce sera sous conditions. 
Ce sera "sous réserve des conditions de l'évolution de l'épidémie et de possibles restrictions très localisées". 
 
Bientôt une réouverture ?
Bientôt une réouverture ? © DR


Le "plan Marshall", en détail 

La nouvelle a focalisé l'attention des médias, mais ce qui a constitué la majorité de son intervention, ce matin, c'est le "plan Marshall" mis en place pour soutenir le secteur. 

Un plan d'investissement de 1,3 milliard d'euros, et plusieurs mesures : Un plan "sans précédent", selon Edouard Philippe, qui représentera, en tour, "18 milliards d'euros d'engagements". 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société tourisme économie coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter