Eccu'numia

Un mercredi par mois à 20h35, reportages et décryptages de l'économie insulaire.
Logo de l'émission Eccu'numia

“ESS”, 3 lettres pour une autre vision de l'économie

ESS, 3 lettres pour une autre vision de l'économie, Eccu'numia mercredi 31 janvier sur France 3 Corse ViaStella / © FTVIASTELLA
ESS, 3 lettres pour une autre vision de l'économie, Eccu'numia mercredi 31 janvier sur France 3 Corse ViaStella / © FTVIASTELLA

Agriculture, tourisme, service, aide à la personne, banques…, l'économie sociale et solidaire (ESS) rassemble toutes les entreprises qui cherchent à concilier aux performances économiques, la solidarité et une utilité sociale.

Par France 3 Corse ViaStella

Revoir l'émission

L'ESS emploie 2,4 millions de salariés en France, soit 12,8% de l'emploi privé, selon le bilan 2016 de l'emploi dans l'économie sociale publié par Recherches et solidarités en juin 2017. Les effectifs les plus importants évoluent dans le milieu associatif (77%).

En Corse, on recense plus de 1000 établissements employeurs, dont 85% sont des associations ; 8% sont des coopératives et 6% des mutuelles.

L'ESS génère plus de 8000 emplois dans l'île, soit 12% de l'emploi du secteur privé. A noter la très forte part de l'emploi féminin qui représente 72,5% des emplois.

Les entreprises de l’ESS offrent des biens et services pour le plus grand nombre sans chercher à exclure les personnes les moins solvables. C'est l'exemple de l'association Corse Mobilités Solidaire, qui regroupe un garage solidaire en Balagne et un atelier de "recyclerie créative".  


Le Garage Solidaire à Calvi fonctionne sur ce principe d'aide à la personne, en proposant des services mécaniques à tarifs préférentiels mais aussi un service de location ou de vente de voitures ou scooters à petits prix. Le garage adapte ses tarifs en fonction du revenu de ses clients. 

Pour aller plus loin, l'entreprise est aussi accompagnée par le pôle emploi de Corse. L'organisme a signé une convention avec l’association Corse Mobilités Solidaire pour la fourniture d'une voiture sans permis et d'un véhicule deux-roues, afin d'aider à la mobilité des demandeurs d'emplois.

Comme pour la location solidaire des véhicules avec permis, la location des "sans permis" ne doit pas excéder trois mois. Une autre convention a également été signée par le pôle emploi de Corse en faveur de la mobilité inclusive avec la plateforme mobilité de Haute-Corse

Le Garage Solidaire de Calvi


 






Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an