• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Inchiesta

Un mercredi par mois à 20h35, l'actualité sociale, politique et culturelle de la Corse à travers une enquête et un débat.
Logo de l'émission Inchiesta

Inchiesta -“Pover’à noi”, la précarité en Corse

La Corse est la région de France la plus pauvre. Une personne sur cinq vit sur l’île en situation de pauvreté et de précarité, avec moins de 970€ par mois. Un reportage où ceux qui souffrent de cette précarité ont accepté de témoigner, à (re)voir ici

Par France 3 Corse ViaStella

Revoir l'émission


Les personnes de plus de 60 ans sont les plus concernées par une situation de précarité. Elles représentent 30% des personnes dites pauvres en Corse. Parmi elles, les plus de 75 ans apparaissent deux fois plus victimes de la pauvreté qu'au niveau national (21,3% contre 10,2%).

Les jeunes actifs, eux aussi, sont particulièrement concernés. Notamment parce qu’ils sont plus nombreux sans qualification : 15,7% en Corse contre 10,5% au niveau national. Enfin la précarité concerne aussi le milieu étudiant. A l'université de Corse, 1585 étudiants sur 4500 sont boursiers sur la base de critères sociaux. 
 
Inchiesta a été à la rencontre de ces exclus, travailleurs pauvres ou chômeurs et des acteurs sociaux qui tentent de les remettre sur de bons rails.

"Pover’à noi", c’est le thème d’Inchiesta avec un reportage de Solange Graziani et Christian Giuliano suivi d’un débat avec :

  • Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC et conseiller exécutif de Corse;
  • Florence Dabrin, militante associative dans le secteur social;
  • Patricia Boyer, attachée principale (DRJSCS de Corse) et chargée de mission sur le secteur social.

 

A lire aussi

Entretien avec Agnès Buzyn, ministre de la Santé