Football : le Sporting et le FCBB en confiance, l'ACA en plein doute, le GFCA à l'arrêt

Après deux mois et demi de compétition, l'ACA est 18e de Ligue 2 et n'y arrive pas. Le Sporting est leader du National, le FCBB solidement installé en milieu de tableau alors que le Gazélec est à l'arrêt en raison du confinement. Le point sur le début de saison des quatre clubs insulaires.

L'ACA est 18e de Ligue 2.
L'ACA est 18e de Ligue 2. © Paule Santoni/MaxPPP

L’ACA n’y arrive pas

D’un confinement à l’autre, l’ACA est passé de haut en bas. Troisième avant le confinement de mars et l’arrêt de la Ligue 2, Ajaccio n’est plus la même équipe en novembre. L’équipe d’Olivier Pantaloni est 18e, et son début de saison ne doit pas être de nature à rassurer l’entraîneur acéiste.

L’ACA a perdu six de ses neuf matches, dont le dernier lourdement samedi (0-4 face à Troyes), et déjà encaissé 15 buts, soit pas loin du total de l'an dernier (22 buts encaissés en 28 matches). "C’est un naufrage collectif et une défaite qui va faire mal dans les têtes", a soufflé Pantaloni en conférence de presse, samedi. Et comme les soucis n’arrivent jamais seuls, l’ACA, qui n’a gagné que deux matches depuis le début de saison, navigue à vue. Le diffuseur principal de la Ligue 2 Mediapro refuse d’honorer ses paiements et menace directement les clubs professionnels, dont l’ACA.

Au micro de France 3 Corse ViaStella, samedi, le président acéiste Christian Leca a confié qu’une baisse des droits TV était une "éventualité à laquelle il faut se préparer", et que "ce serait dramatique si la situation s’éternisait".

Le Sporting fait la course en tête

Son équipe a beau être leader, Mathieu Chabert ne pense toujours qu’à une chose : le maintien. "Je ne change pas mon discours, a confirmé l’entraîneur du Sporting après la victoire contre Laval (2-0), jeudi. Plus vite nous serons maintenus, et plus vite nous pourrons parler d’autre chose." Après trois matches sans victoire en Championnat, et un gros accroc en Coupe de France (éliminé par l’AS Furiani-Angliani), le SCB a gagné face à un concurrent direct, pris la tête du National, et rassuré tout le monde. Le Sporting a 18 points, un buteur en forme – Sébastien da Silva compte déjà six buts en Championnat – et les moyens de faire mieux.

"La saison est encore longue", a dit Claude Ferrandi après le match, un président soulagé de la victoire du SCB après plus d’un mois sans succès.

Le FCBB va mieux

Le FC Bastia-Borgo a pris son temps, mais il semble enfin lancé. Après un début de saison poussif – 2 points en 3 matches –  et un premier but inscrit après 288 minutes de jeu, les Bastiais avaient gagné chez le prétendant à la montée Avranches en septembre. La première des trois victoires du FCBB, 9e du National.

Bastia-Borgo sort d’un succès contre Boulogne (2-1), mercredi, son premier à domicile cette saison, qui a ponctué un gros mois d’octobre : 2 victoires, un nul, une défaite. Et il a des motifs d’espérer, même si le maintien reste l’unique objectif de l’équipe de Jean-André Ottaviani. La jeune pépite Wilson Isidor (20 ans) sort d’un doublé contre Boulogne, alors que les deux prochains matches face à Sète (14e) et Annecy (17e) pourraient permettre au FCBB d’engranger des points avant un menu copieux : Concarneau (7e), Quevilly-Rouen (4e) et Laval (6e).

Le Gazélec à l’arrêt

Le confinement a eu raison de la saison du Gazélec, à l’arrêt jusqu’au 1er décembre. La FFF a suspendu l’ensemble de ses compétitions amateurs, dont le National 2 où évolue le GFCA, 9e de son groupe. Les hommes de René Leandri restaient sur sept points pris en quatre matches, et devaient disputer le 6e tour de Coupe de France, dimanche contre Gallia Lucciana. Un match reporté dans un mois de novembre où le flou demeure.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport sc bastia ac ajaccio gfca