Grève aux ADMR de Corse : les aides à domicile réclament 1.500 euros de prime Covid

Les aides à domiciles des ADMR de Corse du Sud et Haute-Corse sont en grève ce lundi 21 septembre. Elles réclament le versement de la prime Covid dans les mêmes conditions que les autres personnels soignants. 

L'ADMR de Sarrola Carcopino (Corde-du-Sud) en grève.
L'ADMR de Sarrola Carcopino (Corde-du-Sud) en grève. © Dominique MORET / FTV
Une délégation de l'intersyndicale CGT-STC a été reçue lundi matin à l'ADMR de Sarrola-Carcopino (Corse-du-Sud). Le même mouvement s'est déroulé en Haute-Corse, à Bastia. 

Les aides à domicile, en grève ce lundi 21 septembre, demandent le versement de la prime Covid au même titre que les autres personnels soignants. 
21/09/2020. Manifestation à Bastia (Haute-Corse) des aides à domicile, oubliées de la prime Covid.
21/09/2020. Manifestation à Bastia (Haute-Corse) des aides à domicile, oubliées de la prime Covid. © Christian GIUGLIANO / FTV

Les "oubliés de la prime Covid"

En juin dernier, la Collectivité de Corse a annoncé qu'elle apporterait une aide financière de 1.000 euros pour les employés des deux ADMR qui ont œuvré pendant l'épidémie de coronavirus

Les employés de l'ADMR se sentent lésés par rapport aux soignants qui ont pu toucher 1.500 euros en juillet dernier.

Le 4 août, Emmanuel Macron a annoncé le déblocage de 160 millions d'euros "avant Noël" pour les aides à domicile, les "oubliés de la prime Covid"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société grève économie social