• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grève à la Méridionale: peu d'impacts sur le fret

Les transporteurs se réorganisent. / © Dominique Moret
Les transporteurs se réorganisent. / © Dominique Moret

Deuxième jour de grève à la CMN. Si pour le moment le mouvement a peu d'impacts sur le fret les transporteurs doivent tout de même se réorganiser.

Par PS pour ViaStella

Ce matin toutes les marchandises au départ d’Ajaccio ont embarquées à bord du Jean Nicoli.

Avec la grève à La Meridionale les remorques sont prises en charges exclusivement par la Corsica Linea. Les camions embarqués ont le choix entre la compagnie aux bateaux rouges ou bien la Corsica Ferries.


Une réorganisation rapide


Les transporteurs se sont rapidement réorganisés. Et ce d'autant plus facilement que les vacances scolaires de février sont une période creuse.

« La semaine dernière on a fait rentrer beaucoup plus de remorques que d’habitude pour prévenir la grève et je pense que tout le monde a fait pareil » explique Jean Chauron, Transporteur, vice-président de Strada Corsa.

 



37% du fret à redistribuer


En période normale, La Méridionale assure 37% du fret. Du fait de la grève, la Corsica Linea, déjà leader en matière de transport de marchandises, récupère environ 6 remorques sur 10, Corsica ferries prend en charge les 4 autres.

Les ports d'Ajaccio et de Bastia sont desservis un jour sur deux par les lignes de service public. En revanche, avec la grève de la méridionale plus aucun bateau n'accoste à Propriano.
 

Sur le même sujet

Ajaccio : la polémique du parking Campinchi refait surface au Conseil municipal 

Les + Lus

Les + Partagés