National : Sporting, Bastia-Borgo, le bilan des clubs corses à la trêve hivernale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Paolo Philippe
Chaouki Ben Saada et le Sporting réalisent une première partie de saison prometteuse.
Chaouki Ben Saada et le Sporting réalisent une première partie de saison prometteuse. © Xavier Grimaldi/MaxPPP

Alors que le Sporting fait la course en tête depuis le début de saison et peut croire à la montée en Ligue 2, le FC Bastia-Borgo est lancé dans sa course au maintien malgré une fin d’année délicate.

Le Sporting, le podium avant la montée ?

Interrogé en août par France 3 Corse ViaStella sur les objectifs du Sporting, l’entraîneur bastiais Mathieu Chabert avait dit vouloir “prendre 40 points le plus rapidement possible”. À mi-championnat, Bastia est deuxième du National avec 29 points et squatte le podium depuis le début de saison. Assez pour penser à la montée ?

Le technicien bastiais avait dit, en début de saison, que la montée en Ligue 2 était dans sa “tête”, et on imagine que l’idée a fait son chemin, depuis. Il faut dire que le Sporting réalise une première partie de saison bluffante, encore plus quand on se souvient que le club est un promu.

Le classement du National

Le SCB n’a perdu que trois de ses 16 matches, et son bilan souligne sa solidité défensive (15 buts encaissés, 3e meilleure défense) et son allant offensif (27 buts marqués, 2e meilleure attaque).

Meilleure équipe du National à l’extérieur, le Sporting a longtemps été leader et paie, un peu, sa fin d’année compliquée : 5 points pris sur les quatre derniers matches, malgré un carton contre Cholet (5-1). En réalité, le seul véritable accroc vient de la Coupe de France, et de cette élimination au 5e tour contre l’AS Furiani-Agliani en octobre.

Le joueur : Super Da Silva

14 matches, 7 buts, 1 passe décisive. Si le Sporting est aussi performant cette saison, il le doit en partie à Sébastien Da Silva. Le buteur bastiais, arrivé en janvier 2020 de Fréjus Saint-Raphaël, réalise une première partie de saison de haut niveau.

Il avait commencé par un doublé face au Red Star, et même s’il est moins performant depuis deux mois (un but en novembre-décembre), son rendement en fait l’un des joueurs forts du Sporting. Et puis, il faut se rappeler de son but incroyable face à Villefranche, en septembre.

Le FCBB trace sa route et vise toujours le maintien

Bastia-Borgo n’a qu’un objectif : le maintien. Et pour l’instant, c’est plutôt bien engagé. Les hommes de Jean-André Ottaviani sont 14e du National, juste au-dessus des quatre relégables.

Le FCBB ne compte qu’un point d’avance sur le premier relégable (Boulogne) et trois de retard sur le 9e du championnat (Stade Briochin), ce qui dit beaucoup du National : disputé et indécis.

Le FCBB, qui a gagné quatre matches, souffre défensivement : c’est l’une des pires défenses du National (15e ex-aequo), conséquence d’une fin d’année où il n’avance plus. Après s’être, un temps, approché du Top 5, le FCBB a fini l’année difficilement : deux points pris sur les cinq derniers matches, et 13 buts encaissés. 

Un gros passage à vide, après avoir enchaîné trois victoires en quatre matches, qu’il devra vite stopper, sous peine de jouer à se faire très peur.

Le joueur : Isidor leur fait du bien

Wilson Isidor ne restera pas à Bastia éternellement. Le jeune attaquant (20 ans) prêté par Monaco est programmé pour l'élite, et son passage en Corse pourrait lui faire passer un cap. Un vrai. Celui qui a fait ses débuts en Ligue 1 à 18 ans avec le club monégasque, et qui a “refusé l’Olympique de Marseille pour aller à Bastia-Borgo”, disait-il dans le Courrier de la Mayenne, compte déjà 7 buts cette saison.

Un total qui pourrait augmenter tant la jeune pépite, titulaire indiscutable d’Ottaviani, est régulier et en totale confiance. “Ici, c’est une famille”, confiait récemment l’attaquant dans les colonnes de Ouest-France.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.