• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Aleria : mobilisation de l’association Patriotti en soutien au militant Ghjuvan-Marcu Dominici

© Wilfried Redonnet / FTVIASTELLA
© Wilfried Redonnet / FTVIASTELLA

Ce samedi, des membres de l’association Patriotti se sont rassemblés à Aleria. Une mobilisation en soutien au militant Ghjuvan-Marcu Dominici condamné plusieurs fois pour avoir refusé son inscription au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions terroristes.

Par France 3 Corse ViaStella

Des membres de l'association Patriotti, constituée d'anciens prisonniers nationalistes corses, se sont rassemblés, ce samedi 19 janvier, devant la gendarmerie d'Aleria, en soutien à Ghjuvan-Marcu Dominici.

Ce militant qui a déjà été condamné à plusieurs amendes de 500 euros pour avoir refusé son inscription au Fijait [fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions terroristes]. L’association Patriotti estime qu’il ne devrait plus servir à stigmatiser des militants nationalistes corses. 
 

« C’est un insulte terrible »


« C’est un véritable scandale, on applique ce fichier Fijait à des patriotes corses alors qu’il a été créé à l’origine pour des islamistes terroristes. C’est une insulte terrible fait aux nôtres. Et il y a une volonté de persécution à l’encontre des patriotes qui refusent de signer ce Fijait, qui refusent cet amalgame, puisqu’après une première condamnation, on les met de nouveau en examen pour arriver, in fine, à leur incarcération. Nous sommes très loin d’une volonté de règlement politique, au contraire, nous sommes dans une volonté de répression à l’encontre du mouvement national », estime Jean-Philippe Antolini, porte-parole de l’association Patriotti.

 


Plusieurs personnalités politiques, dont le député Jean-Felix Acquaviva, Saveriu Luciani, ou Paul-Felix Benedetti de Core in fronte étaient présentes. 



 

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus