Fiera di l’Alivu : l’huile d’olive Corse AOP rare cette année

© Maxppp
© Maxppp

Ce week-end se tenait la 30e Fiera di l’Alivu à Montegrossu. La production d’huile d’olive est en proie à plusieurs menaces : Xylella fastidiosa, sécheresse, incendies… Ce produit d’AOP se raréfie.
 

Par P.S.

Cette année, sur une soixantaine d’exposants, seule une poignée de producteurs d’huile d’olive participent à A fiera di l’Alivu.

« Cette année a été une petite année due à l’impact de la sécheresse, on a eu une production en AOP de moitié par rapport à l’année dernière. On a fait à peu près 80 tonnes d’huile AOP », regrette Thierry Cervoni, oléiculteur, président de la coopérative oléicole de Balagne.

"Petite année"

Une autre menace pèse sur les arbres : la xylella fastidiosa. Un cas d’olivier a été détecté sur Ajaccio au printemps, des analyses sont en cours sur d’autres arbres.
Fiera di l’Alivu : l’huile d’olive menacée ?
Intervenants - Thierry Cervoni, Oléiculteur, président de la coopérative oléicole de Balagne // Corine Orsini, productrice // Jean Marc Rocchi Président foyer rural de Montegrossu Equipe - Frédéric Danesi, Frédéric Roche

« On est obligés de traiter nos oliviers sinon ils sont piqués par la mouche et du coup il est impossible de récolter la moindre olive. On a traité avec un produit bio. On espère avoir une bonne récolte cette année », explique Corine Orsini, productrice.

25€/litre

La Xyllela, la mouche de l’olive, la sécheresse ou encore les incendies ont été autant de préoccupations abordées au cours de la foire, qui fête ses 30 ans.

Comme tout produit qui se raréfie, l’huile d’olive a un coût : 25€ le litre en moyenne, ce qui ne semble pas dissuader les amateurs.
 

Sur le même sujet

Jean-Bernard Gilormini, Président du festival Les nuits de la guitare de Patrimonio dans notre Corsica Sera le 20 juillet

Les + Lus