• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire Reims-Bastia : maintien en détention provisoire de deux supporters bastiais

Palais de justice de Bastia (Archives) / © France 3 Corse
Palais de justice de Bastia (Archives) / © France 3 Corse

Deux supporters du Sporting Club de Bastia (L1), mis en examen après une manifestation en février 2016 de soutien à l'un des leurs grièvement blessé en marge d'un match à Reims, restent en détention provisoire après le nouveau rejet de leur demande de remise en liberté.

Par France 3 Corse ViaStella


La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bastia a rejeté mercredi cette seconde demande présentée par les avocats des deux jeunes gens.

Julien Muselli et Adrien Matarise sont en détention provisoire depuis le 22 novembre dans le cadre de l'enquête sur la découverte d'engins explosifs artisanaux après une manifestation à Bastia. Deux autres supporters ont été mis en examen dans ce dossier.

La manifestation de Bastia était organisée en soutien à Maxime Beux, un supporter grièvement blessé lors d'incidents avec la police en marge d'un match de L1, le 13 février à Reims.

Le collectif "Ghjustizia è verità per i nostri" indique qu’il reste mobilisé et qu’une nouvelle demande de remise en liberté sera examinée début 2017.

Sur le même sujet

Sartène : des lycéens lancent leur lessive écologique

Les + Lus