Justice : le tribunal administratif de Bastia annule la construction de 40 duplex à Cervione

Le tribunal administratif de Bastia a annulé, jeudi 15 octobre, l'arrêté du maire de la ville autorisant la construction de 40 duplex à Cervione. Une nouvelle victoire pour l’association U Levante qui avait saisi le tribunal administratif.
Un panorama du village de Cervione, où le tribunal administratif a annulé la construction de 40 duplex.
Un panorama du village de Cervione, où le tribunal administratif a annulé la construction de 40 duplex. © Moritz Vennemann/MaxPPP
Pas de vaste ensemble immobilier à Cervione. Le tribunal administratif de Bastia a annulé, jeudi 15 octobre, l’arrêté du maire de Cervione qui avait autorisé, en mars 2019, la construction de 40 duplex en bord de mer de la commune de Haute-Corse, sur le lieu-dit Acqua Nera.

Cette décision s’apparente à une nouvelle victoire pour l’association de défense de l’environnement U Levante, qui avait saisi le tribunal administratif pour annuler le permis de construire.

Elle est justifiée par le non-respect du code de l’urbanisme et de la loi littoral, qui vise à concilier préservation et développement du littoral. La parcelle ne se situait ainsi pas en continuité des “agglomérations et villages existants”, mais également très en aval de la limite des espaces proches du rivage.

Un autre permis de construire déjà annulé à Cervione en juillet

En juillet dernier, un permis de construire autorisant un projet immobilier ambitieux à Cervione avait été annulé par le tribunal administratif, déjà saisi par U Levante.La commune de Cervione et la propriétaire devront verser “solidairement à l’association U Levante la somme de 1.500 euros au titre de l’article L. 761-1 du code de justice administrative”, conclue le tribunal administratif de Bastia.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société environnement