Meurtre de Barthélémy Casanova à Corte : trois personnes mises en examen et écrouées

Trois personnes ont été mises en examen dans le cadre d'une information judiciaire concernant le meurtre de Barthélémy Casanova le 28 janvier 2020 à Corte, indique le parquet de Bastia.

Plus de deux ans et demi après les faits, c'est une nouvelle avancée dans l'enquête sur le meurtre de Barthélémy Casanova.

En début de semaine, une opération menée par la section de recherches de Corse a abouti à l'interpellation puis à la présentation devant un juge d'instruction du tribunal judiciaire de Bastia de trois personnes, indique le procureur de la République de Bastia, Arnaud Viornery, dans un communiqué ce jeudi 20 octobre.

Toutes trois ont été mises en examen, dont l'une sous la qualification d'homicide volontaire : il s'agit de Jean-François Mattei, déjà très défavorablement connu de la justice.

Sous le coup d'un mandat de recherche dans le cadre de cette affaire depuis deux ans, la cavale de ce dernier a été interrompue en juillet dernier, après son interpellation et placement en détention provisoire par les gendarmes de la section de recherches à Porto-Vecchio. 

Contacté, son conseil, Me Antoine Guglielmi, indique ne souhaiter faire aucun commentaire sur le dossier à ce stade. Mais précise que son client, "Jean-François Mattei, conteste vigoureusement les accusations portées à son encontre."

La seconde mise en examen l'est sous la qualification de complicité d'homicide volontaire, et la dernière sous celle de soustraction habituelle de criminel à l'arrestation ou aux recherches.

Les trois personnes ont été placées sous mandat de dépôt et incarcérées, conclut le parquet de Bastia.

Tué par balle

Pour rappel, Barthélémy Casanova, conseiller municipal cortenais, a été tué d'une balle dans la nuque à la suite d'une altercation dans un établissement de nuit de Corte, à l'âge de 39 ans.

Jusqu'à cette semaine, aucune interpellation ni mise en examen n'avait eu lieu dans cette affaire.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité