Cet article date de plus de 3 ans

Polémique : l’agrégation de langue corse a-t-elle été supprimée cette année ?

L'agrégation de corse enterrée ? C'est ce que craignent la majorité territoriale et les enseignants de langue et culture corse. Une unique session du concours a été organisée cette année et un seul professeur est pour l'heure titulaire du sésame.
 
© France 3
Depuis juin dernier, Marceddu Jureczek, professeur au lycée Laetitia, est le premier agrégé de langue et culture corse de l'histoire.

Combien de temps faudra-t-il attendre avant qu'un poste du même type ne soit ouvert ? C'est la question qui fâche dans les rangs des professeurs de corse. 
Polémique : l’agrégation de langue corse a-t-elle été supprimée pour 2019 ?
 

Un poste ouvert en 2020

Selon l'exécutif, la session 2019 du concours a été annulée à la dernière minute par le ministère de l'Education nationale.
Et pour Xavier Luciani, il s'agit là d'une décision inacceptable : "Je compte sur les forces vives de ce pays pour dénoncer cet acte qui est un acte frontal de déni pour le peuple et pour sa langue, déclare le Conseiller exécutif en charge de la langue corse. Au niveau du Conseil exécutif, nous allons prendre des dispositions, au niveau de l'Assemblée de Corse nous allons faire de même et nous allons rencontrer la rectrice pour demander le retour à la session 2019 de l'agrégation de langue corse. »

Annulation de l’agrégation de langue Corse en 2019 : un recul inacceptable, communiqué de Saveriu Luciani


En juillet 2016, la création de l'agrégation de langue Corse avait été annoncée en grande pompe par Manuel Valls, alors Premier Ministre. Baptisé «section langues de France », le concours avait été ouvert dès 2017 à sept langues au total.

Selon le rectorat, il n'a cependant jamais été question d'ouvrir un poste par an dans l'Académie de Corse : « Il était convenu dès la création du concours langue de France en 2016 qu'il y aurait une rotation entre les différentes langues régionales, assure Julie Benetti, rectrice de l'académie de Corse . Donc personne ne peut aujourd’hui feindre la surprise. Et il n’est certainement pas dans l'intention du gouvernement de remettre en cause ce concours langue de France et le concours langue corse tout particulièrement. »
Selon la rectrice, un poste d'agrégé sera ouvert dans l'académie dès 2020. Aucun candidat n'est encore officiellement inscrit mais l'agrégation pourrait concerner la plupart des 160 professeurs certifiés de l'île. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société polémique centre corse