Tentative d'assassinat d'Yvan Colonna : des incidents éclatent lors de la manifestation à Corte

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.S. & A.A.

Ce dimanche 6 mars, une manifestation de soutien à Yvan Colonna est organisée à Corte à l'initiative des syndicats étudiants. Tout le mouvement nationaliste devrait être représenté. Suivez en direct les temps fort de la mobilisation.

L'appel a été lancé au lendemain de la tentative d'assassinat d'Yvan Colonna par un codétenu de la maison centrale d'Arles.

Ce dimanche 6 mars, à l'initiative des syndicats étudiants, une manifestation de soutien au militant nationaliste de 61 ans, plongé dans un coma post-anoxique depuis le 2 mars, est organisée à Corte.

Tous les partis nationalistes appellent à la mobilisation. Des associations soutiennent également le mouvement, à l’instar de l’APC, l’Associu di i Parenti corsi, Sulidarità et Ora di u ritornu.

Suivez ici le déroulé de la manifestation : 

19h40 La manifestation est terminée

Dans un communiqué, la préfecture de Haute-Corse fait état de 28 blessés dont 24 manifestants et 4 gendarmes. 

18h46 La manifestation semble terminée

Les pompiers éteignent les derniers feux. Les pompiers ont extrait une bouteille de gaz de l'incendie allumé devant le mur anti-émeutes dressé par les gendarmes.

18h19 Les incidents semblent se calmer

Selon les pompiers de Haute-Corse, on dénombre 24 blessés dans un dernier bilan.

17h46 un manifestant est interpellé par les gendarmes

Selon un dernier point, on dénombre 17 blessés, dont trois plus grièvement.

17h40 Gilles Simeoni réagit aux incidents

"La manifestation montre bien l’entendue de l’émotion et la peine, mais aussi la colère, déclare Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse. Depuis la tentative d’attentat contre Yvan Colonna il n’y a pas eu le moindre geste d’apaisement du gouvernement de la part du gouvernement qui a les moyens d’apaiser"

17h30 nouveaux blessés

On dénombre 16 blessés parmi les manifestants dont trois plus grièvement.

17h00 Les affrontements se poursuivent entre manifestants et forces de l'ordre

Environ 200 personnes prennent part aux incidents alors que les milliers de personnes du cortège restent massées sur le cours Paoli. 

16h40 Des jeunes cagoulés sont applaudis par les manifestants

16h20 Plus de 10.000 personnes présentes

Environ 10.000 personnes ont défilé dans les rues de Corte. 15.000 selon les organisateurs, 4.500 selon la police. 

16h00 5 blessés côté manifestants

15h40 des incidents sont en cours

Des incidents se sont déclarés à l'arrivée à la sous-préfecture, au niveau du mur anti-émeute. Les gendarmes mobiles font usage de gaz lacrymogènes et du canon à eau. 

15h30 Le cortège est arrivé sur le cour Paoli, au centre de Corte

14h43 début du cortège sous la pluie 

En tête de cortège, des étudiants de l’Université de Corse portent une banderole avec la mention « Statu Francese assassinu » : « Etat français assassin » et une photo d’Yvan Colonna.

C’est à l’initiative des syndicats étudiants que cette mobilisation a été lancée. La manifestation se veut unitaire. Tout le mouvement nationaliste a répondu présent. Les partis politiques Femu a Corsica, Core in Fronte, Corsica Libera, le Parti de la nation corse sont tous présents.

Le STC avait appelé à manifester, au même titre que les associations Sulidarità et Ora di u ritornu. Avà Basta et la Ligue des droits de l’homme sont aussi présents. Le cortège comprend également des élus non-nationalistes, tels que Jacques Costa, maire de Moltifao, ancien conseiller général et président du Parc naturel régional de Corse ou encore Jose Galletti, maire DVD de Lucciana et Jean-Marie Vecchioni, maire de Campile, ancien conseiller général. Séverin Medori, maire de Linguizzetta est également là.

14h30 En parallèle, un rassemblement a lieu Place de la République à Paris

14h28 La manifestation va partir

La manifestation partira dans quelques minutes de la gare de Corte vers le haut du cours Paoli pour rejoindre la sous préfecture.

14 heures La manifestation commence

Tous les partis nationalistes sont représentés, le cortège empruntera finalement le pont de la Restonica, c’est ce qu’ont in fine décidé les organisateurs au vu de l’affluence.

Plusieurs milliers de personnes sont déjà rassemblées à Corte, arrivée de la délégation composée de l’exécutif de la présidente de l’assemblée de Corse et des élus.

12h35 Une information judiciaire ouverte 

La garde à vue de l'agresseur d'Yvan Colonna a été levée dimanche et une information judiciaire va être ouverte pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste", a annoncé le procureur
national antiterroriste lors d'une conférence de presse.

12h30 Avant la mobilisation, un dispositif de gendarmerie mis en place