• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fièvre catarrhale en Haute-Corse : selon les éleveurs, les ovins étaient vaccinés

Fièvre catarrhale en Haute-Corse : selon les éleveurs, les ovins étaient vaccinés

Des cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) à stérotype 4 ont été confirmés sur plusieurs ovins dans deux troupeaux situés sur les communes d’Alistro et de Volpajola, annonce la Préfecture de la Haute-Corse dans un communiqué.

Par France 3 Corse ViaStella

Les deux élevages ont été placés sous surveillance renforcée et les mouvements d'animaux ont été bloqués au sein des exploitations.

La vaccination contre la fièvre catarrhale ovine est obligatoire et prise en charge par l’état.

La fièvre catarrhale ovine (FCO) est une maladie virale d'origine africaine, détectée en Europe dès la fin des années 1950 au sud de l’Espagne et du Portugal, puis en Italie, avant d'arriver en Corse en 2000 où elle a provoqué des dégâts importants. Le virus de la FCO est transmis par des insectes vecteurs, les culicoïdes, et peut  provoquer des baisses de production et des mortalités importantes chez les ruminants (ovins, caprins, bovins).


Non-transmissible

Elle n'est pas transmissible à l'homme. Il existe plusieurs sérotypes du virus, plus ou moins. En Corse, le sérotype 4 a déjà été à l'origine d'une importante épizootie en 2003.

En décembre, neuf ovins avaient contracté la maladie dans un élevage de Bonifacio.

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus