Cet article date de plus de 3 ans

Pollution marine au large de la Corse

Une pollution d'hydrocarbures a été détectée jeudi à environ 15 km à l’Est des côtes corses, a indiqué la préfecture maritime de la Méditerrannée. 
L'Abeille Flandre est un remorqueur de haute mer, spécialisé dans le sauvetage de navire en détresse.
L'Abeille Flandre est un remorqueur de haute mer, spécialisé dans le sauvetage de navire en détresse. © Franck Seurot / MARINE NATIONALE / AFP
C'est le système CleanSeaNet, un service européen de détection satellite des nappes d’hydrocarbures, qui a donné l'alerte jeudi.

La préfecture maritime de la Méditerrannée a aussitôt envoyé sur place un avion de la douane, qui a confirmé "la présence de quatre nappes, potentiellement des hydrocarbures, faisant entre 20 et 1,5 km de long sur une largeur d’environ 300 mètres". Elles se situaient alors sur la côte Est de la Corse dans une zone allant de Bastia à Solenzara.

L’Abeille Flandre, alors en prépositionnement au large de l’île en raison des conditions météorologiques, a été dépêchée sur place pour "procéder à un brassage mécanique pour diluer la nappe". 

Vendredi en fin de matinée, un hélicoptère a survolé la zone et confirmé l'absence de toute trace de pollution.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société mer sorties et loisirs