Déconfinement. Vols entre Paris et la Corse : l'aéroport d'Orly pourrait rouvrir le 26 juin sous conditions

Depuis le 31 mars, il n'y a plus de liaisons directes entre la Corse et Paris. L'aéroport d'Orly a mis à l'arrêt ses vols commerciaux en raison de l'épidémie de coronavirus. Le secrétaire d'Etat aux Transports vient d'annoncer que les vols pourraient peut-être reprendre dès le 26 mai.
Depuis le 31 mars, les halls de l'aéroport d'Orly sont vidés de leurs voyageurs. Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, l'aéroport n'accueille plus de passagers.
Depuis le 31 mars, les halls de l'aéroport d'Orly sont vidés de leurs voyageurs. Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, l'aéroport n'accueille plus de passagers. © Philippe Lavieille / Maxppp
L'aéroport francilien d'Orly est fermé depuis début avril à cause de l'épidémie de coronavirus. A la veille du début du déconfinement, le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a indiqué, dimanche 10 mai, que l'aéroport pourrait ouvrir le 26 juin si la situation sanitaire s'améliore et que le secteur y est bien préparé.

Une demande des compagnies aériennes

Neuf compagnies aériennes basées à l'aéroport du sud de la région parisienne ont demandé à l'Etat de fixer dès maintenant au vendredi 26 juin la date de réouverture de l'aéroport. Selon Jean-Baptiste Djebbari, qui s'exprimait dans l'émission "Le Grand Jury" diffusée sur RTL, Le Figaro et LCI, le gouvernement a fixé plusieurs "préalables à la réouverture" d'Orly.

"Un, c'est que la situation sanitaire s'améliore et continue de s'améliorer", a-t-il expliqué. "Deux, c'est que nous trouvions ou que nous harmonisions les mesures sanitaires avec nos voisins européens et méditerranéens. Chacun comprend que si chacun a sa mesure dans son coin, ça ne marchera pas", a poursuivi le secrétaire d'Etat aux Transports.
Et d'ajouter que les opérateurs devaient enfin proposer "un programme de vol solide". "Je leur ai demandé de produire un programme de vol pour le 15 juin", a-t-il souligné. "A ces conditions (...), nous devrions être en mesure de rouvrir Orly le 26 juin mais, je le dis, c'est si l'ensemble de ces conditions sont réalisées", a prévenu Jean-Baptiste Djebbari.

Selon une information du quotidien Les Echos, publiée le 3 mai dernier, il a d'abord été question de ne rouvrir Orly qu'en septembre, quand les frontières de l'espace Schengen seront rouvertes. « Nous devons attendre la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance », expliquait Aéroports de Paris aux Echos.
La compagnie Air Corsica indiquait pour sa part ne pas avoir été mise au courant d'un tel calendrier.

Des voyages cet été ?

Interrogé sur le moment à partir duquel les Français pourront réserver des billets d'avion au départ ou à l'arrivée d'Orly, dans l'hypothèse où l'aéroport rouvrirait le 26 juin, Jean-Baptiste Djebbari a simplement répondu que les autorités auraient "fin mai-début juin une vision beaucoup plus claire de la situation sanitaire et des projections que nous pourrons faire pour le mois de juin et l'été".

"Donc rendez-vous fin mai-début juin pour prendre toutes ces décisions" qui intéressent notamment les candidats aux départs en vacances d'été, a conclu le secrétaire d'Etat.

L'aéroport d'Orly assure en temps normal la liaison directe entre Paris et la Corse. Des discussions sont en cours pour que des vols directs aient lieu depuis l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.
En attendant, les Corses forcés de se rendre à Paris font une escale à Marseille, ce qui représente selon les usagers, une perte de temps et d'argent.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société déconfinement transports aériens économie transports aéroports de paris