• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Détournement de fonds publics : le maire de Prunelli se pourvoit en cassation

Archives - Pierre Siméon de Buochberg, Maire de Prunelli-di-Fiumorbu. / © FTVIASTELLA
Archives - Pierre Siméon de Buochberg, Maire de Prunelli-di-Fiumorbu. / © FTVIASTELLA

Le maire de Prunelli-di-Fiumorbo, Pierre Siméon de Buochberg, a annoncé jeudi se pourvoir en cassation, après sa condamnation mercredi par la cour d’appel de Bastia à un an de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics.

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Le maire de Prunelli-di-Fiumorbo a été condamné mercredi pour détournement de fonds publics à un an de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité par la cour d'appel de Bastia.

La cour d'appel a confirmé le jugement en première instance du tribunal correctionnel de Bastia, prononcé en janvier 2017.

Pierre Siméon de Buochberg a indiqué jeudi former un pouvoir en cassation. L'élu rappelle dans un communiqué "qu'à aucun moment la justice n'a remis en cause sa probité" et dénonce "toute forme d'enrichissement personnel". 

Pierre Siméon de Buochberg, qui n’était pas présent lors du prononcé de l’arrêt, a été reconnu coupable d’avoir financé un emploi dans sa mairie, via une subvention versée à une radio associative dont l’autorisation d’émettre n’avait pas été renouvelée.

Le crédit voté avait permis, selon le tribunal, de rémunérer une employée chargée de la communication de la mairie.

En avril 2016, Pierre Siméon de Buochberg avait déjà été condamné à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bastia pour avoir, dans le cadre de ses fonctions de président de la communauté de communes, traité un contrat relatif à la location d'un hangar appartenant à un cousin de son épouse, entre octobre 2011 et novembre 2012.

Sur le même sujet

Plaine orientale : un drone « intelligent » pour adapter le travail sur les exploitations agricoles 

Les + Lus