Élections législatives 2022 en Corse : François-Xavier Ceccoli ne formera pas de recours

Publié le
Écrit par A.A.

Au soir du second tour des élections législatives dans la 2e circonscription de Haute-Corse, 156 voix ont séparé François-Xavier Ceccoli du gagnant, le député nationaliste sortant, Jean-Félix Acquaviva. Le président de la fédération Les Républicains de Haute-Corse a annoncé dans un communiqué, ce 30 juin, qu'il ne formera pas de recours.

156. C'est le nombre de voix qui séparait François-Xavier Ceccoli, divers droite, du député nationaliste sortant, et réélu, Jean-Félix Acquaviva au soir du second tour des élections législatives.

Si le 19 juin dernier, le maire de San Giuliano avait laissé entendre qu'il envisageait de former un recours, il a annoncé dans un communiqué, ce jeudi, renoncer. "Nous n'engagerons pas de recours pour annuler cette élection. Cette bataille électorale, nous avons voulu la gagner dans les urnes, pas devant les tribunaux même si le faible écart de voix permet d'envisager un recours devant le conseil constitutionnel", écrit-il.

"Structure cette dynamique"

François-Xavier Ceccoli assure dans le même temps que "cette échéance n'est que le point de départ d'une nouvelle aventure ayant vocation à fédérer au-delà des clivages politiques pour faire gagner la Corse et les Corses." Et annonce la tenue "d'initiatives" dans "ces prochains mois afin de structurer cette dynamique."

Pour rappel, au soir du 19 juin, François Xavier Ceccoli avait réuni 49,77 % des suffrages contre 50,23 % en faveur de Jean-Félix Acquaviva.