• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une entreprise fait renaître la boisson Cap Corse Mattei

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

La boisson apéritive le Cap Corse, fête ses 145 ans. Cette boisson à base de muscat, de vermentino, et de quinquina a conquis par le passé les plus belles tables du monde. Une société vient de racheter cette boisson afin de donner un nouvel essor à cette marque en perte de vitesse.

Par France 3 Corse ViaStella

La société Cap Corse fait peau neuve, trois actionnaires insulaires spécialisés dans le domaine des boissons font le pari de relancer cette marque à travers le monde.

Les repreneurs souhaitent ressusciter une période faste, en créant de nouveaux produits, comme un apéritif au vin blanc.

Lors de l'inauguration de la nouvelle boutique, les descendants des fondateurs du Cap Corse Mattei étaient particulièrement émus.  

Il faut dire que cette société crée en 1872, a employé jusqu'à 300 personnes dans le quartier de Toga à Bastia.

Une entreprise fait renaître la boisson Cap Corse
Intervenants : Henri Orenga di Gaffory, descendant des fondateurs de la société Cap Corse Mattei; Sébastien Celeri, architecte; Pierre-François Battisti; Stefanu Venturini - France 3 Corse ViaStella - Solange Graziani, Julie Roeser

Son fondateur, Louis Napoléon Mattei, est aujourd'hui considéré comme un génie du marketing.

Seules trois couleurs, le blanc, le rouge, et le noir, étaient utilisées pour vendre son produit phare. Les boissons étaient exposées et vendues dans une maison d'américains au centre-ville de Bastia. Un bâtiment, aujourd'hui, classé aux monuments historiques.

Les nouveaux actionnaires et gérants du Cap Corse Mattei, ont fait des recherches dans les archives départementales, mais aussi familiales du fondateur. Ils ont retrouvé la recette exacte du Cap Corse Mattei, et souhaitent l'appliquer à la lettre.

4 à 6 millions d'euros ont été investis pour rénover et relancer cette entreprise reconnue et appréciée dans le monde entier par le passé. Depuis peu, l'Allemagne et les États-Unis sont redevenus des clients fidèles.

Sur le même sujet

Centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu, dialogue de sourds

Les + Lus