Exports des déchets corses vers le Continent : deux offres retenues

La commission d’appel d’offres du Syvadec examinait ce jeudi les plis des sites du Continent prêts à accepter les déchets ménagers en provenance de Corse. Deux offres ont été retenues sur quatre sites de traitement situés en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie.
© FOURNIL Pierre Antoine / maxppp
Le syndicat de valorisation des déchets en Corse (Syvadec) a retenu ce jeudi deux offres pour le traitement des déchets résiduels hors de Corse.

 
Exports des déchets corses vers le Continent : deux offres retenues

Deux offres ont été retenues sur quatre sites de traitement :

▪ l’installation de stockage de Seché Environnement à Le Vigeant, dans la Vienne, pour 40 000 t/an ;
▪ l’unité de valorisation énergétique de Veolia à Nîmes dans le Gard, pour 8 000 t/an ;
▪ l’unité de valorisation énergétique de Veolia à Toulouse en Haute-Garonne, pour 20 000 t/an ;
▪ l’unité de valorisation énergétique de TIRU à Perpignan dans les Pyrénées Orientales, pour 15 000 t/an.
© Syvadec

« Le prix moyen de traitement de ces offres s’établit à 108 € HT /t, hors coût de mise en balle pour le conditionnement et de transport », précise le Syvadec dans un communiqué.    

Lire le communiqué du Syvadec



Les dossiers sont maintenant transmis à la Collectivité de Corse et à l’Etat pour la suite de la procédure administrative avec les territoires susceptibles d’accueillir les déchets :

- compatibilité des plans de prévention et de gestion des déchets des départements concernés avec l’accueil de déchets en provenance de Corse ;
- modification des arrêtés d’exploitation des sites concernés pour autoriser le traitement de déchets en provenance de Corse.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société