Bastia : la mairie veut réguler les locations saisonnières

Le conseil municipal examine ce jeudi soir un plan visant à contrôler l'essor des locations de meublés touristiques. Le dispositif prévoit notamment la mise en place d'un numéro d'enregistrement pour chaque local.

Ils perturbent le marché immobilier et s'imposent comme une concurrence problématique dans le secteur de l'hébergement... Les meublés de tourisme, ces logements destinés - tout ou une partie de l'année - à la location saisonnière, alimentent multiples préoccupations.

Un sujet d'autant plus d'actualité à l'approche de la saison touristique, - et alors que nombre d'habitants font écho de leur difficulté d'accès à la propriété ou à la location annuelle - , auquel la ville de Bastia a décidé de s'attaquer.

Le maire, Pierre Savelli, présentera ainsi ce jeudi 1er juin en conseil municipal le plan conçu afin de mieux réguler la location touristique. L'objectif annoncé : "trouver le juste équilibre entre l'essor touristique de la ville et l'offre de logements destinées aux habitants permanents".

Des locations numérotées et mieux encadrées

Le mécanisme choisi repose sur deux procédures : la première, l'attribution d'un numéro d'enregistrement obligatoire pour la mise en location de ces meublés destinés à une clientèle de passage. Les propriétaires devront ainsi en faire la demande auprès d'un téléservice mis à disposition par la CAB. Le numéro obtenu devra ensuite impérativement figurer sur toute annonce relative au bien, y compris sur les plateformes spécialisées, Airbnb, Booking ou encore Abritel.

Parallèlement, la municipalité propose une procédure de "changement d'usage". Celle-ci s'établit dès lors qu'il est question "de transformer un logement à usage d’habitation en un local professionnel ou commercial", détaille le rapport. Un propriétaire dans cette situation devra obtenir l'accord préalable de la mairie, qui pourra ainsi mieux réguler l'offre des meublés de tourisme, notamment dans les secteurs les plus prisés, où est déjà constaté une offre locative réduite et une envolée des prix de l'immobilier à la vente et à la location annuelle.

Cette seconde mesure s'appliquerait dans un périmètre précis, acté par les dispositifs de l'OPAH, l'opération programmée d'amélioration de l'habitat, qui couvre notamment l'hypercentre, englobant Saint-Joseph, le Vieux-Port et la citadelle. 

L'essor des meublés de tourisme

La communauté d'agglomération de Bastia comptait, en 2022, et selon les "états déclaratifs des plateformes intermédiaires de paiement liées à Airbnb, Booking et Abritel", 973 meublés de tourisme, dont 586 pour la seule ville de Bastia. Soit 267 de plus qu'en 2019 (512 à Bastia). Un nombre déjà conséquent, et encore en deçà de la réalité, ces données ne prenant pas en compte les meublés non déclarés.

Le dispositif municipal, s'il est adopté ce jeudi soir, sera mis en place à partir du 1er octobre prochain. Avant Bastia, d'autres communes, notamment dans le Cap Corse, ont déjà adopté des mesures similaires. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité