Territoriales – Le PCF et la Corse insoumise en meeting

09/11/2017 - Pierre Laurent (C), secrétaire national du PCF aux côtés de Dominique Buchini (D), ancien président de l'assemblée de Corse / © FTVIASTELLA
09/11/2017 - Pierre Laurent (C), secrétaire national du PCF aux côtés de Dominique Buchini (D), ancien président de l'assemblée de Corse / © FTVIASTELLA

Dans le cadre des élections territoriales, première réunion publique pour la liste du parti communiste et de la Corse insoumise jeudi soir à Bastia. Jacques Casamarta et ses colistiers de L'avenir, la Corse en commun, ont accueilli Pierre Laurent, secrétaire national du PCF.

Par France 3 Corse ViaStella

Aux côtés des candidats insulaires, le secrétaire national du parti communiste français, Pierre Laurent. Comme tous les autres, dans son discours il a attaqué Jean-Luc Mélenchon.

Dans un billet de blog, le chef de file de La France insoumise avait qualifié les candidats corses d'usurpateurs et annoncé qu'il ne s'opposait pas à l'autonomie de la Corse.

Des déclarations qui ne plaisent pas du tout à l'ancien président de l'assemblée de Corse, Dominique Bucchini, 63ème sur la liste.

"Je pense qu'elles sont mal venues et qu'elles ne respectent pas ce que les forces de La France insoumise ou de la Corse insoumise et du parti communiste ont fait", estime-t-il. "A partir du moment où on a commencé un travail en commun, la moindre des choses serait de le respecter."

Territoriales – Le PCF et la Corse insoumise en meeting
Dominique Bucchini, liste "L'Avenir, la Corse en commun" (63ème); Jacques Casamarta, tête de liste - France 3 Corse ViaStella  - Maia Graziani, Guillaume Leonetti

Chacun à leur tour, les candidats ont insisté sur le caractère antilibéral de leur programme. Ils affirment que leur liste est la seule liste de gauche à se présenter aux élections territoriales.

"Je crois qu'il faut s'opposer à ces politiques libérales qui quelque part nous déstabilisent. C'est très important aujourd'hui de comprendre que l'on a besoin d'être dans la rue, on a besoin de se défendre, parce que l'on a des droits", indique Jacques Casamarta, tête de liste L'avenir, la Corse en commun.

Libéralisme, capitalisme, pauvreté, logement, santé autant de sujets qui seront au programme des journées "Terre Corse", organisées par les communistes tout au long du week-end.

A lire aussi

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus