Tourisme : la Corse recherche (désespérément) des saisonniers

En Corse, le tourisme emploie plus de 20 000 salariés. La plupart de façon ponctuelle, pour répondre au besoin de la saison estivale et de ses trois millions de touristes. Selon les professionnels, il serait de plus en plus difficile de trouver des saisonniers.

Tourisme : la Corse recherche (désespérément) des saisonniers
Tourisme : la Corse recherche (désespérément) des saisonniers © FTVIASTELLA
En Corse, la main-d’œuvre saisonnière est surtout liée à l’activité touristique. Restaurants et hôtels sont les premiers pourvoyeurs d'emploi saisonnier, selon une étude de l'Insee (février 2017).

Avec un emploi sur dix lié au tourisme, la Corse apparaît comme bien plus fortement orientée vers le tourisme que les autres régions françaises.

En 2012, l'emploi saisonnier occupait avec 18 600 postes salariés, 19% de la main-d'œuvre salariée régionale. Si certains y voient un job d'été (28%), d'autres sont des professionnels de l'emploi saisonnier, enchaînant les contrats d'été et d'hiver (20%).

Selon l'Insee, 22%, essentiellement insulaires et plus âgés, s'adaptent à l'offre d’emploi locale en alternant contrats temporaires en saison et longues périodes de chômage indemnisé. 
 
Sauf qu'aujourd'hui, les deux principaux secteurs d’activité saisonnière, restauration et hébergement, peinent à recruter. Salaires, gîte et couvert, les professionnels concernés tentent de fidéliser leurs employés d'une année sur l'autre. 

Tourisme : la Corse recherche (désespérément) des saisonniers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie tourisme