Incendies en Haute-Corse : les sapeurs-pompiers toujours mobilisés sur plusieurs interventions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Axelle Bouschon .

Plusieurs feux sont toujours recensés en Haute-Corse. Dans la majeure partie des cas, la responsabilité humaine est pointée par les sapeurs-pompiers.

Un nombre de départs de feu "particulièrement important" sur la dernière semaine. Au service d'incendie et de secours de Haute-Corse, on estime la situation "préoccupante"

Ce samedi 29 octobre, plusieurs incendies restent recensés dans le département. Le plus important en superficie : celui de Pietracorbara-Sisco. Parti lundi, le feu est toujours actif, bien que pour l'heure stabilisé.

410 hectares de maquis ont été parcourus par les flammes, sur un périmètre d'intervention de 450 hectares.

18 engins et 50 personnels restent mobilisés sur les lieux afin de traiter les lisières fumantes. Un dispositif qui sera renforcé dans la journée par l'arrivé d'un groupe d'intervention de Corse-du-Sud.

À Campitello, le feu déclaré hier, vendredi 28 octobre aux environs de 15h, est maîtrisé. 10 hectares de maquis ont brûlé. Un groupe d'intervention de feux de forêt est déployé sur les lieux, et a procédé à des missions de reconnaissance dans la matinée. 

Le feu de Piedicroce, parti hier peu après 19h est également maîtrisé. 5000m2 de végétation sont partis en fumée. 

Enfin, les deux départs de feu repérés à Ghisonaccia, l'un notamment dû à un "gros écobuage", sont désormais éteints.

Appel à la prudence

L'origine de ces feux est trop souvent humaine, souligne le SIS 2B, qui constate une augmentation d'autant plus importante des départs d'incendie depuis la fin d'interdiction d'emploi du feu, fin septembre.

"C'est assez surréaliste. Ce peut être intentionnel ou pas. Mais nous sommes dans une situation où des feux sont constatés et rapportés dans le département, et certains font encore des brûlages", soupire-t-on.

D'où l'importance d'un nouveau rappel à la prudence, à retrouver sur le site ou l'application prévention.incendie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité