Ligue 2 : Le CNOSF rejette le recours du Sporting club de Bastia, qui perd définitivement un point au classement

La ligue de football professionnel a décidé, en janvier dernier, de sanctionner le SC Bastia en lui retirant un point ferme au classement de Ligue 2, après des insultes racistes proférées par des supporters. Saisi par le club insulaire en vue d'obtenir une conciliation avec la LFP, le Comité National Olympique et Sportif Français a validé cette décision.

La décision est tombée hier, vendredi 29 mars. Saisi par le club de football en janvier dernier, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a validé la décision de la commission de discipline de la Ligue professionnelle de football, le 17 janvier dernier, de retirer un point ferme au classement de Ligue 2 pour le Sporting club de Bastia.

Une sanction décidée à la suite d'une rencontre entre l'équipe insulaire et Quevilly, le 16 décembre dernier. Match au cours duquel il a été reproché aux supporters bastiais la tenue de propos racistes envers le corps arbitral, ayant entraîné une interruption momentanée de la rencontre, ainsi que l'usage d’engins pyrotechniques et un jet d’un pétard sur l’aire de jeu.

Maintien de sanction

Dès la réception de cette décision, les dirigeants du SCB avaient fait savoir leur intention de saisir le CNOSF. Ceux-ci défendaient ainsi un cas isolé, arguant de la difficulté pour un club de football, même vigilant, d’éviter tout débordement de la sorte.

Un point de vue qui n’aura pas suffi à convaincre le CNOSF, chargé d'une mission de conciliation, qui a donc proposé dans ce dossier le maintien de la sanction. Dans un bref communiqué, le Sporting déplore "que les arguments précis et circonstanciés présentés par le club n'aient pas été entendus", mais indique prendre acte "de la perte définitive d'un point au classement sportif de Ligue 2".

Le SC Bastia est actuellement 16e au classement, avec 33 points, soit à égalité avec le premier relégable, l'US Concarneau.