• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Loto du patrimoine : un chèque de 296.000 euros pour la restauration du couvent de Pino

Un chèque de 296 000€ a été remis samedi à Francis Mazzotti, et à son conseil municipal pour la restauration du couvent Saint-François, à Pino, dans le Cap Corse. C'est le résultat du loto du patrimoine, organisé par la Mission Patrimoine. / © Préfet de Haute-Corse / Capture d'écran Twitter
Un chèque de 296 000€ a été remis samedi à Francis Mazzotti, et à son conseil municipal pour la restauration du couvent Saint-François, à Pino, dans le Cap Corse. C'est le résultat du loto du patrimoine, organisé par la Mission Patrimoine. / © Préfet de Haute-Corse / Capture d'écran Twitter

Un jeu de grattage et « Super Loto » mis en place par la Mission patrimoine ont permis de récolter 296 000€ pour la restauration du couvent Saint-François à Pino, dans le Cap Corse. La mission menée par Stéphane Bern avait permis d‘identifier sept sites à restaurer en Corse.
 

Par P.S.

Le chèque est important : 296 000€ ont été remis au maire de Pino, Francis Mazzotti, et à son conseil municipal samedi, à l’occasion des Journées du patrimoine. Une somme récolté grâce au Super Loto et au jeu de grattage mis en place par la Mission patrimoine, menée par l’animateur Stéphane Bern.

A Pino, dans le Cap Corse, le couvent Saint-François a été désigné comme prioritaire par la Mission patrimoine, qui a identifié six autres sites remarquables à rénover.

Pour être définitivement préservé, ce couvent de 1486 et ses bâtiments du 18e siècle, à l’abandon depuis 50 ans, a besoin de 554 000€ supplémentaires.

Une souscription avait déjà été organisée par la commune. Et il est encore temps de faire des dons à ce monument - ou d’autres, via le site internet de la Mission Patrimoine.

En tout, ce premier Loto du patrimoine a engrangé 14 millions d’euros. 30% de mises en plus par rapport à un tirage classique du loto, selon la Française des jeux. Sur ces 14 millions, 3,5 millions vont servir à financer le patrimoine français en péril.
 

Sur le même sujet

Un personnel de la chambre d'agriculture de Corse-du-Sud soupçonné d'escroquerie

Les + Lus