• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifestation à Migliacciaru (Fiumorbu) pour dire NON au racisme

De 300 à 400 personnes se sont réunies vendredi soir à Migliacciaru pour dire non au racisme. L'épilogue, peut-être provisoire, d'une affaire qui a fait couler beaucoup d'encre : celle de la kermesse de l'école de Prunelli di fiumorbu. 

Par Michèle Mignot

A Migliacciaru, samedi soir, l'épilogue, peut-être provisoire, d'une affaire qui a fait couler beaucoup d'encre : celle de la kermesse de fin d'année de l'école élémentaire de Prunelli, annulée parce que certains parents n'acceptaient pas que leurs enfants chantent en arabe un couplet d'une chanson de John Lennon. 300 à 400 personnes se sont réunies pour dire non au racisme et oui à la tolérance. Avec l'idée que les enfants partent en vacances le coeur un peu plus léger, même s'ils ont été privés de leur fête de fin d'année.

Le reportage de Pierre Nicolas et Anne Ployart:
Fiumorbu
Itws: Pauline Peraldi Représentante des parents d'élèves de l'école élémentaire de Prunelli // Samia Ezzine Mère d'un garçon scolarisé au cours élémentaire de Prunelli // Pierre Siméon de Buochberg Maire de Prunelli-di-Fium'Orbu // André Paccou Porte-parole régional de la Ligue des Droits de l'homme


L'affaire de Prunelli a été l'objet de propos racistes dans les réseaux sociaux, relancée par les attentats de vendredi dans l'Isère et en Tunisie. L'amalgame est partout. la Ligue des Droits de l'Homme est prise à partie, nommément insultée. Localement dans le Fiumorbu, les dégâts humains sont preceptibles.

Le reportage de Florence Antomarchi et Tarik Khaldi:
Propos racistes
Itws: Antonin BRETEL Secrétaire de la Ligue des Droits de l'Homme // Marwan SANDID Médecin ajaccien

Sur le même sujet

ITW - Eugénie Bogdanova, Réceptionniste saisonnière

Les + Lus