Restauration collective: veau, légumes, fruits, la production locale valorisée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michèle Mignot .

Du veau corse dans les assiettes du restaurant universitaire de Corte...  Des légumes des maraîchers bastais dans les cantines... Grâce à la Chambre d'Agriculture de la haute-Corse, les productions locales seront privilégiées dans les menus des structures de restauration collective.

Au restaurant universitaire de Corte ce jour, du porc de production locale... Les étudiants ne se font pas prier... Un produit de qualité qui n'augmente pas le prix de l'assiette... Travailler avec des circuits courts et des produits frais, la directrice voudrait le faire plus souvent...

Si on n'a pas d'intermédiaires pour mettre le producteur et nous, c'est compliqué... Paule Gallucci Directrice Restaurant Universitaire CROUS de Corse


Rapprocher ces restaurants des éleveurs et producteurs, c'est le projet de la Chambre d'Agriculture de haute corse ... L'étude présentée ce jeudi à Corte, en montrait l'intérêt… La Corse compte plus de 360 restaurants collectifs, entre le scolaire et la santé …
Un marché potentiel évalué à 3,5 m€ par an…

Il faut absolument développer les circuits courts, mettre en relation l'ensemble des acteurs... Marc Simeoni Directeur de l'étude - Cabinet Marc Simeoni Consulting


La chambre d'agriculture a déjà démarché les producteurs de fruits et légumes… Mais le meilleur parti reste celui des éleveurs bovins… Ils représenteraient près de la moitié de ce marché…

Il y a de véritables débouchés possibles pour les produits carnés... Eric Faucon Boucher à Corte


Les cantines de la ville de Bastia seront les premières à expérimenter ces circuits courts, dans les mois qui viennent…

Le reportage d'Olivier Castel et Tiphaine Urtizverea :
durée de la vidéo: 01 min 46
Restauration

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité