• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'huitre plate se développe à l'étang de Diana

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Il y a 2000 ans les romains exploitaient et exportaient les huîtres plates de l'Etang de Diana. Le syndicat des aquaculteurs, à l'aide de la plateforme scientifique de Stella Mare, souhaite passer de la cueillette des huitres plates à leur élevage.

Par France 3 Corse ViaStella

Les huîtres plates sont l'objet de toutes les attentions à l'étang de Diana. Elles sont pesées et mesurées par l'équipe scientifique de Stella Mare, qui établie un protocole pour obtenir le meilleur taux de reproduction possible.

Auparavant, les jeunes huîtres ont été élevées dans les bassins de Stella Mare. Elles ont poursuivi leur croissance et se sont adaptées à leur milieu naturel, l'étang de Diana.

"Pour l'instant, on a testé plusieurs profondeurs, plusieurs densités d'élevage. Ce sera à la fin de toute notre expérimentation, en traitant les données, qu'on pourra voir quelle profondeur est la plus intéressante pour la croissance" explique Jean-José Filippi, ingénieur à Stella Mare.

Les premiers résultats sont encourageants, si bien que dans quelques semaines 800 000 jeunes huîtres seront réintroduites à leur tour. Pour le directeur de la plateforme Stella Mare, le pari est en passe d'être gagné.

Les huîtres plates ont toutes les qualités pour reconquérir les marchés. Mais faute de production suffisante, elles ne représentent que 5% des ventes au niveau national. 

Le reportage de Solange Graziani et Christian Giugliano :
L'huitre plate se développe à l'étang de Diana
Il y a 2000 ans les romains exploitaient et exportaient les huîtres plates de l'Etang de Diana. Le syndicat des acquaculteurs, à l'aide de la plateforme scientifique de Stella Mare, souhaite passer de la cueillette des huitres plates à leur élevage.  - Reportage de Solange Graziani et Christian Giugliano


Intervenants :
  • Jean-José Filippi, Ingénieur à Stella Mare
  • Bernard Pantalacci, Syndicat des ostreïculteurs corses
  • Antoine Aiello, Directeur de Stella Mare, unité de l'université de Corse et du CNRS

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus