Olmeto : tentative d'homicide contre Jean-Christophe Mocchi

Vendredi soir, sur la commune d'Olmeto, une tentative d'assassinat a été perpétrée à l'encontre de Jean-Christophe Mocchi. Fils de l'ancien maire de Propriano, la victime a été blessée à la jambe et au bras. Ses jours ne sont pas en danger. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Ajaccio.

Vendredi 8 octobre, vers 21 heures, Jean-Christophe Mocchi a été blessé par balles au lieu-dit Marinca, à Olmeto-plage. Âgé d'une cinquantaine d'années, ce chef d'entreprise proprianais circulait à moto pour regagner son domicile lorsqu'il a été pris pour cible.

Touché au bras et à la jambe, il était conscient à l'arrivée des secours. Évacué par hélicoptère vers l'hôpital d'Ajaccio en urgence relative, son pronostic vital n'était pas engagé.

Une enquête pour tentative d'homicide a été ouverte par le parquet d'Ajaccio. Elle a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie et à la brigade de Sartène. 

Une voiture brûlée a également été retrouvée dans les environs. "Pour l'instant, on ne peut faire aucun lien direct avec la tentative d'homicide", indique le parquet d'Ajaccio. 

Quant à Jean-Christophe Mocchi, les enquêteurs attendaient que son état s'améliore afin de l'auditionner. "L'audition est en cours", précise le parquet.

Son entreprise visée par un incendie en juin

Fils d'Émile Mocchi, ancien maire de Propriano de 1971 à 2001, Jean-Christophe Mocchi dirige une entreprise de matériaux de construction qui avait été la cible d'un incendie criminel le 8 juin dernier. Des mises à feu avaient occasionné de légers dégâts au cours d'une nuit marquée par plusieurs incendies de commerces dans l'île.

La tentative d’homicide qui a visé Jean-Christophe Mocchi vendredi soir est-elle en lien avec ces faits ? Doit-elle être mise en relation avec le contexte de criminalité de la region sartenaise ou s’agit-il d’un conflit personnel ? 

Pour l’instant, les enquêteurs n’écartent aucune piste.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers