Présidentielle 2022 : le candidat écologiste Yannick Jadot appelle au rapprochement "sans délai" d'Alain Ferrandi, Pierre Alessandri, et Yvan Colonna

Publié le
Écrit par A.Bouschon
Yannick Jadot, candidat de Europe Écologie Les Verts à l'élection présidentielle 2022
Yannick Jadot, candidat de Europe Écologie Les Verts à l'élection présidentielle 2022 © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Dans un communiqué daté de ce 11 janvier, Yannick Jadot, candidat EELV à l'élection présidentielle 2022, appelle au rapprochement "sans délai" des trois détenus particulièrement surveillés du commando Erignac.

Candidat Europe Écologie-Les Verts (EELV) à l'élection présidentielle de 2022, Yannick Jadot s'est positionné, ce mardi 11 janvier, sur la question du rapprochement en Corse d'Alain Ferrandi, Pierre Alessandri et Yvan Colonna, détenus particulièrement surveillés (DPS) dans un communiqué transmis à France 3 Corse ViaStella.

Pour le député européen, celui-ci doit se faire "sans délai". Yannick Jadot revient sur la rencontre, un mois plus tôt, entre "des députés venus de tous les bancs de l'Assemblée nationale [...] autour de Gilles Simeoni, Président de l'Exécutif de la Collectivité de Corse, et de Marie Antoinette Maupertuis, Présidente de l'Assemblée de Corse, qui protestaient contre l'impossibilité de rapprochement géographique frappant les trois derniers détenus corses condamnés pour des faits de violence politique."

"Avec les autres élus d'Europe Écologie au Parlement Européen, j'ai soutenu cette démarche. Un mois après, je constate qu'elle n'a toujours pas eu de suite positive et que leur situation de détenus particulièrement surveillés fait toujours obstacle à ce rapprochement", regrette le candidat. "Ce blocage, estime-t-il, met en péril le dialogue politique avec les élus du suffrage universel de l'île, nécessaire pour construire l'avenir de la Corse. Il doit y être mis fin sans délai."

Pour rappel, Alain Ferrandi, Pierre Alessandri et Yvan Colonna sont incarcérés sur le continent depuis 22 ans pour les deux premiers, 19 ans pour le troisième, pour l'assassinat du préfet Erignac. Tous sont accessibles à une libération conditionnelle, mais en raison de leur statut de DPS, ne peuvent pas prétendre à un rapprochement en Corse. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.