Santé : douze projets en Corse pour "aider les aidants"

Ils s’occupent de parents âgés, de personnes handicapées ou souffrant de maladies chroniques : en Corse, les aidants seraient plusieurs milliers. Un chiffre difficile à estimer. Mais ils peuvent désormais compter sur 12 nouveaux projets visant à les accompagner sur le territoire insulaire.
ILLUSTRATION - Les aidants sont plusieurs milliers en Corse. Un rôle parfois difficile à assumer.
ILLUSTRATION - Les aidants sont plusieurs milliers en Corse. Un rôle parfois difficile à assumer. © Dominique TOUCHART / MaxPPP
La Collectivité de Corse signait mardi 6 octobre, à l'occasion de la journée nationale des aidants, 12 conventions de financement visant à déployer des actions de soutien et d'accompagnement de ces personnes en charge de proche en perte d'autonomie.

Un rôle de tous les jours bien souvent effectué en parallèle d’un emploi à plein temps, et source de stress, anxiété, mais également douleurs physiques ou psychiques, assure Vanina, présidente de l’association Hors Norme, basée à Ajaccio. Depuis sa fondation en novembre 2019, l’association a fait de "l’aide aux aidants" un de ses objectifs premiers.

Alors, forcément, quand le collectif entend parler en juin 2020 de l’appel à projet de la Collectivité de Corse visant à accompagner et soutenir "des proches aidants sur l’ensemble du territoire insulaire", ce dernier s’est aussitôt présenté.

Douze porteurs de projets retenus

Groupe de parole, musicothérapie, sophrologie, art-thérapie, mise en place d’une émission de radio - "les aidants parlent aux aidants" -, les thématiques des activités sélectionnées sont variées.

Douze porteurs de projets ont été retenus, "pour un total de 41 actions, 231 ateliers collectifs et 330 prises en charges individuelles". Le tout pour une enveloppe globale de 100.000 euros.

L’association Hors Norme fait partie des sélectionnés. Avec une idée d’atelier encore largement inconnue : le "Yoga du Rire". "C’est une activité un peu inhabituelle, mais c’est une raison de plus pour que les gens viennent la tester", sourit Vanina.Elle-même novice dans la discipline, elle débute bientôt une formation pour pouvoir l’enseigner dès début 2021 : 20 séances sont prévues à Ajaccio et 10 à Corte.

Cette pratique, lancée en Inde il y a une vingtaine d'années, invite à rire sans raison. Une façon de favoriser les respirations profondes, qui seraient la source de nombre bienfaits physiologiques et psychologiques, assure l'institut français du Yoga du rire et de la santé.
Yoga du Rire : interview de Fabrice Loizeau de l'institut Français du Yoga du rire et rire santé ©Emission Je Taime Etc
Fervente partisane de la thérapie par l’humour, Vanina en est convaincue : "le rire est une solution essentielle face au stress". "Le yoga du rire peut faire beaucoup de bien. C’est un bon moyen de se sortir un peu la tête d’une situation qui n’est pas facile à vivre tous les jours, le temps d’une séance."

Écoute, soutien, mais aussi distraction des aidants

Avec ces activités, la Collectivité de Corse entend favoriser des initiatives d’écoute, de soutien, mais également de distraction à destination des aidants.

"Être aidant, c’est pour moi un travail à part entière, estime Bianca Fazi, conseillère exécutive de Corse en charge de la santé et du social et porteuse du dossier. Et je pense qu'ils ont besoin aujourd'hui d'une certaine reconnaissance de leur travail. C’est quelque chose qui est dur d’un point de vue physique et psychologique, et un point sur lequel la Collectivité estime qu’il faut aujourd’hui les aider à assumer."

Être aidant, c’est pour moi un travail à part entière.

Bianca Fazi, conseillère exécutive de Corse en charge de la santé et du social

"Les personnes sont souvent dans une position où elles ne se revendiquent pas aidantes", glisse Bianca Fazi. "Elles se disent souvent père, mère, fille, sœur, mais pas aidants, acquiesce Vanina, de l’association Hors Norme, ce qui rend leur détection plus compliquée."

Des activités réparties sur le territoire insulaire

Ces actions sont pour certaines déjà disponible. D’autres devraient être mises en place dans les semaines qui viennent. Elles seront proposées aux aidants insulaires à travers des ateliers sur 24 communes, précise la CdC.

Des activités sont ainsi prévus dans la région ajaccienne, mais aussi en Balagne ou dans le Centre Corse.

"Il était vraiment essentiel pour nous que ces projets, en plus d’être variés, soient bien répartis sur l’ensemble du territoire insulaire", glisse Bianca Fazi.

Pour autant, à ce jour, aucune n’est programmée ni dans l’extrême Sud, ni dans la région bastiaise. Un point que la conseillère exécutive en charge de la santé assure regretter, et entend bien corriger par la suite, "avec la mise en place de nouveaux projets".

Une partie des ateliers proposés seront cependant disponibles en visioconférence pour garantir leur accès au plus grand nombre.

Autre projet, une plateforme de répit

Pour Bianca Fazi, ces actions sont aussi un moyen d’encourager de nouvelles initiatives pour la suite. Dont, notamment, la création d’une plateforme de répit.

"Il s’agit d’un endroit où les aidants pourraient confier, l’espace de quelque temps, la personne âgée ou handicapée dont ils ont le soin à des professionnels. C’est une demande que nous avons actuellement sur le territoire et pour laquelle nous avons lancé un appel à projet."

Plusieurs Ehpad proposent aujourd'hui en Corse l’hébergement temporaire de personnes âgées "pour des délais qui vont en moyenne jusqu’à 10 jours, et qui offrent quelques jours de répit, ou en cas de problème ou déplacement urgents".

Des structures d’accueil de journée sont également disponibles, permettant par exemple de se rendre au travail.

Mais en ce qui concerne "les enfants et les grands adolescents, on travaille encore sur ce point", assure Bianca Fazi.
 
Les douze projets retenus
  • Mme le Dr COSTANTINO HAMARD Véronique - Neuropsychologue /Doctorante en neurosciences -Superviseur Centre Mémoire du CH Aiacciu
  • Mme BENETTI PAPADACCI Marie-Claire - Art-Thérapeute au Centre Mémoire du CH Aiacciu
  • Association « A SERENITA » - Unité d’Accueil de Jour Thérapeutique MND (maladies neurodégénératives)
  • A Spannata- Fédération ADMR de la Corse du Sud - Unité Accueil de jour Alzheimer A Spannata
  • Association Communauté des Professionnels du Territoire de Santé de Balagna (CPTS)
  • Association « Vieillir Innovation En Santé » (V.I.E.S)
  • MSA de la Corse (Mutualité Sociale Agricole)
  • Association CAP Solidaire de Corti (Corse Aide à la Personne)
  • Mme SAVADOUX Isabelle - Sophrologue
  • A casa di a salute di u San Niculaiu
  • Association Hors Norme d’Aiacciu
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société santé société