Centres d'enfouissements saturés, le site de Viggianello accueille les déchets

© France 3 Corse
© France 3 Corse

Après la fermeture de la décharge de Tallone avant l'été, les Centres d'enfouissements de Prunelli et de Vico ont atteint leur volume annuel maximal. En conséquence, le site de Viggianello accueille les déchets de Haute-Corse depuis une semaine.

Par France 3 Corse

Six mois après la fermeture de la décharge de Tallone, les milliers de tonnes de déchets de la Haute-Corse vont-elles finir par être exportées vers le continent ? Le site de Prunelli et celui de Vico ont atteint leur volume annuel maximal. Une nouvelle organisation est mise en place. Elle nécessite de parcourir des centaines de kilomètres jusqu'au site de Viggianello, entraînant un surcoût de 149 euros par tonne traitée.

"Ce qui était auparavant traité à Tallone et à Prunelli sont traités à Viggianello, avec une rupture de charge à Ajaccio. Les déchets sont transportés à Ajaccio dans des grands camions et transférés dans des bennes plus petites de 30m3 en raison de l'accès qui est difficile avec des virages serrés jusqu'à Viggianello" explique Catherine Luciani, directrice générale du Syvadec.

Une quarantaine de camions par jour relie tant bien que mal le site de Viggianello. Près de cinq cents tonnes par jour y sont enfouies. C'est la dernière solution, conforme à l'autorisation préfectorale.

"Ce centre a été ouvert en 2010. Nous n'avons jamais atteint les 45 000 tonnes de l'arrêté. Les premières années, on était plutôt sur la base de 25 à 30 000 tonnes, ce qui fait qu'aujourd'hui, nous avons pratiquement 50 à 60 000 tonnes de déchets qui auraient pu être enfoui ces dernières années. Aujourd'hui, on fait preuve de solidarité avec ces volumes complémentaires" indique Alex Lanfranchi, gestionnaire du centre de Viggianello.

Un optimisme que ne partagent ni le Syvadec ni les élus de la communauté de communes du Sartenais Valincu. La capacité autorisée sera atteinte à la mi-décembre, juste après les élections territoriales. Ils n'entendent pas aller au-delà.

"Actuellement, je sais qu'il y a des procédures d'appels d'offres pour exporter les déchets sur le continent. Elles sont en cours. A mon avis, ce seront les seules solutions envisageables et c'est sûr que ce ne sera pas le site de Viggianellu" déclare Jean Pereney, vice-président de la communauté de communes Sartenais Valincu.

Ces ordures en provenance de toute la Corse seront-elles mises sous balle en attendant janvier et les nouvelles autorisations préfectorales pour 2016 ?  Ou seront-elles transportées par bateau ? Seule certitude, dans cinq ans, les trois décharges de Vico, Viggianello et Prunelli seront saturées.

Saturation des centres d'enfouissements : le site de Viggianellu accueille les déchets

 

Sur le même sujet

Les + Lus