Cet article date de plus de 5 ans

Tema - Les métiers d'art en Corse

Retrouvez ici notre thématique consacrée aux métiers d'art en Corse. De la fabrication de jouets en bois, à la création de bijoux ou à la coutellerie corse, trois reportages pour comprendre les enjeux de ces filières d'art. Une série proposée par Anne-Marie Leccia et Philippe Villaret. 
Tema - Les métiers d'art en Corse
Tema - Les métiers d'art en Corse © FTVIASTELLA

Dans le secteur de l'artisanat d'art une filière compte de moins en moins d'artisans en activité celle du travail du bois: sculpteurs ou fabricants de jouets ont dans leur grande majorité plus de 55 ans. Le temps est donc venu pour eux de réfléchir à la question de la transmission de leur activité.

Une problématique délicate pour les artisans. Il leur faut non seulement partir à la recherche d'un jeune intéressé par le métier mais aussi savoir comment fiscalement et financièrement ils vont pouvoir organiser au mieux la transmission de leur activité. Or la filière du travail du bois ne semble pas séduire les jeunes.
 
Transmission un casse tête pour les artisans, le témoignage de Titin Cantarelli, fabricant de jouets en bois, installé dans la région bastiaise depuis 35 ans.


A l'inverse de certaines filières comme celle du bois qui ont du mal à trouver une relève, le secteur de la  création dans la mode et plus particulièrement les bijoux, connaît lui un boom sans précédent.

Le nombre d'enregistrements d'installation de créateurs de bijoux a ainsi augmenté de façon exponentielle ces dernières années. Trente-trois nouveaux auto-entrepreneurs sont par exemple apparus en Haute-Corse en trois ans.

Mais s'il est facile de créer son entreprise et de se déclarer artisan créateur, il est difficile de réussir à durer. Les nouveaux entrepreneurs le savent : la profusion exige d'eux un travail sur la qualité.

Portait de l'une de ses artisans créateurs autodidacte, Patrica Renard signe ses bijoux "Kitsouné", Renard en japonais...


La filière des couteliers est sans nul doute avec la cosmétique la plus structurée des filières des métiers d'art. Une exigence d'organisation ressentie par les professionnels car c'est aussi l'un des secteurs les plus dynamiques de l'artisanat.

Mais avec le nombre croissants de couteliers, vient aussi celui du nombre de couteaux "corses" vendus dans le commerce. Les artisans se plaignent qu'il est difficile parfois de faire le distinguo entre un couteau d'artisan et un couteau industriel.

Les couteliers aidés par la chambre des métiers travaillent donc à l'élaboration d'une charte de qualité.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie tema