Vestiges archéologiques et sites préhistoriques en Corse

La Corse, île méditerranéenne aux paysages enchanteurs, possède une histoire préhistorique riche et diversifiée. Témoin d'une occupation humaine remontant à des millénaires, l'île révèle des vestiges archéologiques qui retracent l'évolution des premières sociétés méditerranéennes. De la Grotte de Nettuno aux dolmens de Funtanaccia, en passant par le site énigmatique de Filitosa, la Préhistoire corse offre une fenêtre captivante sur les modes de vie, les croyances et les réalisations artistiques des populations anciennes. Pour évoquer ce thème, ne manquez-pas, ce mercredi à 21h40 sur ViaStella, le documentaire "Sapiens et la mer la préhistoire engloutie"...

➤ Retour sur l'ère préhistorique

La préhistoire est divisée en plusieurs périodes distinctes, chacune marquée par des développements culturels, technologiques et sociaux significatifs.

Le Paléolithique, qui signifie "âge de la pierre taillée", est la première période de la Préhistoire. Il est subdivisé en Paléolithique inférieur, moyen et supérieur. Au cours du Paléolithique, les premiers hominidés ont développé des outils en pierre taillée pour chasser, cueillir et survivre dans leur environnement. Les peintures rupestres, sculptures et autres expressions artistiques découvertes dans des grottes comme Lascaux en France témoignent de la créativité et de la spiritualité des sociétés de cette époque.

Le Mésolithique, ou "âge moyen de la pierre", est une période de transition entre le Paléolithique et le Néolithique. Pendant cette période, les communautés humaines ont commencé à s'adapter à des environnements changeants, explorant de nouvelles technologies et développant des modes de vie plus sédentaires. La chasse, la pêche et la collecte demeuraient des activités importantes, mais des changements culturels se sont amorcés.

Le Néolithique, ou "âge de la pierre polie", marque une étape cruciale avec l'émergence de l'agriculture et de l'élevage. Les sociétés néolithiques ont appris à cultiver des plantes et à domestiquer des animaux, entraînant des changements majeurs dans la structure sociale, l'économie et la façon dont les humains interagissent avec leur environnement. L'établissement de communautés plus permanentes a conduit à l'émergence des premiers villages et à une augmentation de la complexité sociale. Ces développements ont jeté les bases des civilisations ultérieures et ont marqué la fin de l'ère préhistorique avec l'avènement des premières écritures et l'entrée dans l'Antiquité.

➤ Les sites préhistoriques en Corse et Méditerranée

La Méditerranée, riche en histoire préhistorique, abrite plusieurs sites archéologiques majeurs qui témoignent de l'occupation humaine ancienne sur l'île.

L'un des sites les plus importants est la Grotte de Nettuno, située à Alghero en Sardaigne. Cette grotte a révélé des traces d'occupation remontant au Paléolithique moyen, avec des outils en pierre taillée et des restes d'animaux. La découverte de ces artefacts suggère une utilisation précoce de la grotte par les populations préhistoriques de la région.

Un autre site significatif en Corse est le dolmen de Funtanaccia, situé près de Sartène. Ce dolmen, datant du Néolithique, est une structure mégalithique impressionnante composée de grandes pierres dressées qui forment une chambre funéraire. Ce type de monument témoigne des pratiques funéraires et de l'organisation sociale des communautés néolithiques en Corse. La présence de dolmens souligne l'importance de ces structures dans la compréhension des rites et des croyances de l'époque.

Le site préhistorique de Cucuruzzu et Capula, situé dans la région de l'Alta Rocca, est également d'une grande importance. Ce complexe comprend des constructions en pierre, des habitations troglodytiques, des menhirs et des statues-menhirs datant principalement de l'Âge du Bronze et de l'Âge du Fer. Cucuruzzu et Capula offrent un aperçu fascinant de l'organisation sociale, de l'architecture et des coutumes religieuses des populations anciennes en Corse.

Le site préhistorique de Filitosa, niché dans la vallée du Taravo en Corse, est renommé pour ses mystérieuses statues-menhirs datant de l'Âge du Bronze et de l'Âge du Fer. Celles-ci, taillées dans le granit local, arborent des visages stylisés et des motifs géométriques, évoquant un riche symbolisme et une expression artistique unique. Dispersées dans un paysage parsemé de constructions en pierre, ces sculptures préhistoriques suggèrent une communauté complexe avec des pratiques rituelles et funéraires sophistiquées. Filitosa offre ainsi une fenêtre intrigante sur le passé de la Corse, permettant aux visiteurs de contempler l'héritage artistique et culturel de civilisations anciennes qui ont laissé une empreinte indélébile dans cette vallée pittoresque.

Ces sites préhistoriques en Corse illustrent la diversité des périodes et des cultures qui ont marqué l'histoire ancienne de l'île, offrant aux chercheurs et aux visiteurs la possibilité de plonger dans le passé préhistorique de cette région méditerranéenne.

➤ Les découvertes archéologiques en Corse

La Corse abrite divers vestiges préhistoriques témoignant d'une occupation humaine ancienne. Ces découvertes comprennent des outils en pierre taillée, des abris sous-rocheux, des gravures rupestres et d'autres éléments qui fournissent des informations sur les modes de vie des populations préhistoriques en Corse. Voici quelques éléments clés :

  1. Outils en pierre taillée : Des outils en pierre du Paléolithique moyen ont été découverts en Corse, indiquant une occupation humaine remontant à plusieurs milliers d'années. Ces outils incluent des bifaces, des racloirs et des pointes, témoignant des activités de chasse et de cueillette.

  2. Sites d'habitation : Des abris sous-rocheux ont été identifiés sur l'île, tels que ceux dans la région de la Restonica. Ces sites ont été utilisés comme abris naturels par les populations préhistoriques pour se protéger des intempéries et comme lieux d'activités quotidiennes.

3. Art rupestre : Des gravures rupestres datant du Néolithique et de l'Âge du Bronze ont été découvertes en Corse. Ces représentations artistiques peuvent inclure des motifs géométriques, des figures humaines, des animaux et d'autres symboles, offrant un aperçu de la pensée symbolique de ces sociétés anciennes.

4. Torréens : L'occupation de la Corse par les Torréens, une culture préhistorique distinctive, est un aspect important de l'histoire ancienne de l'île. Les sites torréens comprennent des tours, des villages fortifiés, des mégalithes et d'autres éléments architecturaux qui témoignent d'une société complexe.

Il est à noter que la recherche archéologique en Corse est en constante évolution, et de nouvelles découvertes peuvent contribuer à affiner notre compréhension de l'histoire préhistorique de l'île.

➤ Votre documentaire "Sapiens et la mer la préhistoire engloutie" à 21h40 sur Viastella

L’extraordinaire découverte de la grotte Cosquer considérée comme une des plus importantes d’Europe en Préhistoire.

Découvrez un fabuleux documentaire de Vincent Perazi, où des scientifiques recomposent des géographies disparues de la Méditerranée à l’Atlantique. Des préhistoriens interrogent les ressources tirées du littoral. D'autres regardent avec un œil neuf ce que l'on croyait connaître : notre présence maritime est bien plus forte que prévu. Tous dévoilent peu à peu ce lien qui unit depuis si longtemps l'homme à la mer.

durée de la vidéo : 00h01mn56s
Documentaire "Sapiens et la mer la préhistoire engloutie" ©France 3 Corse ViaStella