VIDÉO. Football : le SC Bastia se rebelle, l'AC Ajaccio s'enlise

Vendredi soir, le Sporting Club de Bastia s'est imposé à Pau (1-2), mettant ainsi fin à sa mauvaise série. De son côté, l'ACA s'est incliné à domicile, subissant sa troisième défaite sur ses quatre dernières sorties. Les deux clubs insulaires sont toutefois assurés du maintien en Ligue 2.

Une mauvaise série stoppée, une autre qui se poursuit.

Vendredi 10 mai, les deux représentants insulaires de Ligue 2 ont connu des fortunes diverses. 

En déplacement à Pau (9e), le Sporting Club de Bastia a renversé la vapeur pour ramener les trois points de la victoire.

Menés dès la 8ème minute de jeu, les partenaires du capitaine Tom Ducroq ont su revenir dans un match où ils ont eu de nombreuses occasions : sur les 13 tirs du SCB, Migouel Alfarela en a mis deux au fond des filets palois (70e et 83e).

En inscrivant ses dixième et onzième buts de la saison, l'attaquant bastiais offre le succès à son équipe qui restait sur deux revers consécutifs.

"Je suis très satisfait, mis à part les dix premières minutes qui ont été très compliquées avec une équipe avec beaucoup d'allant, a indiqué Michel Moretti, l'entraîneur bastiais, à l'issue de la rencontre.  On était un peu craintifs, un peu timorés ; on n'avait pas de raison de l'être mais, malheureusement, on l'a été. Après, je pense que la victoire sur l'ensemble du match est méritée.[...] C'est un match plein qu'on a fait malgré le fait qu'il y avait 8 changements par rapport à la dernière rencontre. Nous sommes satisfaits de l'ensemble du groupe, comme on l'a dit à de multiples reprises."

Les buts de Pau-SCB :

durée de la vidéo : 00h00mn33s
Le SCB s'est imposé à Pau (1-2). ©FTV/Prime Vidéo

En signant sa sixième victoire de la saison à l'extérieur, le Sporting remonte à la 12ème place du classement, avec 49 points.

Olivier Pantaloni : "On s'en sort bien"

À Ajaccio, c'était la soirée des adieux pour Riad Nouri et Cédric Avinel, deux des piliers de l'ACA depuis plusieurs saisons. Mais leur dernière apparition à Timizzolu sous le maillot blanc et rouge n'aura pas rimé avec victoire. Une soirée qui n'aura pas non plus permis aux Acéistes de mettre fin à leur série de quatre matches sans succès (dont trois défaites).

Face à Grenoble (10e), les Ajacciens sont passés à côté de leur match. Ils s'inclinent 2 buts à un. Et, selon Olivier Pantaloni, qui a qualifié la rencontre de "terrible", la note aurait pu être plus salée : 

"Je pense que l'on peut sortir de ce match avec 5 ou 6 buts contre nous, a confié l'entraîneur ajaccien en conférence de presse. Grâce à la maladresse des Grenoblois et quelques sauvetages de François- Joseph (Sollacaro), on s'en sort bien. 2-1, le score ne reflète pas véritablement la partie. On a eu le sentiment qu'il y avait une partie de l'équipe qui avait lâché dès l'entame du match. On n'a pas vu une révolte par rapport au match de Bordeaux."

Et le technicien ajaccien d'avoir une pensée pour Nouri (38 ans) et Avinel (37 ans), deux joueurs qui quittent le club. Le premier précité compte 270 apparitions chez les bianch'è rossi, le second plus de 220.

"Au-delà de ça, aujourd'hui, c'était un match particulier pour deux de nos joueurs : je pensais que ça, au moins, ça allait stimuler le reste du groupe pour essayer de les faire sortir avec les honneurs, et qu'ils puissent finir leur carrière à Ajaccio sur une bonne note ; il n'y a même pas eu ça..." 

Le compte rendu du match de Stéphane Poli et Jacques Paul-Stefani :

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Intervenants : Olivier Pantaloni (entraîneur de l'ACA) - Riad Nouri (joueur de l'ACA) ©S. Poli - J.-P. Stefani - R. Blondeau - Prime Vidéo

Désormais 14ème avec 46 points, l'AC Ajaccio, comme le Sporting, était déjà assuré de son maintien en Ligue 2 la saison prochaine. Pour l'heure, celle-ci n'est pas encore arrivée à son terme, même si, à l'ACA, on a le sentiment qu'il est temps qu'elle se termine. "Tout à fait", a acquiescé Olivier Pantaloni. 

Vendredi 17 mai, pour l'ultime journée de l'exercice 2023-2024, ses joueurs se déplaceront à Rodez (5e). Le Sporting recevra quant à lui le Paris FC (4e) à Furiani.

En cas de victoire, les Bastiais pourraient peut-être conclure la saison dans la première partie du classement.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité