La SIG fait impression sur les rives de Saône, face à Châlon

Strasbourg a infligé à Chalon-sur-Saône sa cinquième défaite de la saison en s'imposant sur le parquet du champion en titre 73 à 66 lors de la 14e journée de Pro A vendredi.

La défaite de Chalon donne lieu à un incroyable regroupement en tête. Situation sans doute inédite, à ce stade de la saison, avec six équipes (Villeurbanne, Paris-Levallois, Strasbourg, Chalon, Le Mans, Gravelines) affichant désormais le même bilan de neuf victoires pour cinq défaites. Ces six
formations sont d'ores et déjà qualifiées pour la "Leaders Cup", qui réunira les huit meilleures équipes de la phase aller en février à Disneyland Paris.

Pour la troisième fois de la saison, Chalon a mordu la poussière devant son public. Les champions de France, à l'adresse en berne (35,5%), avaient pourtant réussi à limiter les dégâts en finissant le 3e quart-temps à égalité (54-54), mais ils ont pris l'eau en toute fin de rencontre, encaissant un cinglant 9-0. Les hommes de Gregor Beugnot ont subi la loi de John Shurna (19 pts dont un 4 sur 7 à trois points) et Alexis Ajinca (12 pts). 

24 points de Williams

Paris-Levallois est également revenu à hauteur de Chalon grâce à sa démonstration devant Le Havre (94-73) avec un Jawad Williams étincelant: appelé de dernière minute pour le All Star Games en remplacement de Ricardo Greer, blessé, l'Américain a inscrit 24 points et capté huit rebonds.
Autre bénéficiaire de la soirée, Villeurbanne, toujours aussi impérial dans sa salle. Emmenée par Edwin Jackson (12 pts), Amara Sy (11 pts) et Uche Nsonwu-Amadi (10 pts, 8 rbds), l'Asvel a dominé Limoges 79 à 56.
Accrochés jusqu'en fin de première période (39-33), les Villeurbannais ont appuyé sur l'accélérateur dans le troisième quart-temps (21-10), puis géré leur avance confortable en fin de rencontre.
Le Mans, avec 14 points, 9 rebonds et 4 passes de Joao Paulo Batista, est venu à bout de Poitiers (71-69) et fait partie du sextette de tête, complété par Gravelines qui est allé s'imposer à Nanterre (87-77) grâce aux 23 points inscrits par Dwight Buycks.
Orléans a fait un pas sans doute décisif vers la "Leaders Cup" en dominant Nancy (98-87) qui reste coincé en 9e position. Cholet, vainqueur de Roanne 79 à 60, est également bien placé pour l'un des deux derniers billets pour Disneyland Paris.
Statu quo en bas de classement, puisqu'aucune des cinq dernières équipes ne s'est imposée, Boulazac fermant toujours la marche après sa 10e défaite de l'exercice, face à Dijon (46-58).
Avec AFP