Uriménil (Vosges) : émanations de monoxyde de carbone fatales à une octogénaire

La vicitime a été découverte vendredi vers 18 heures par Josiane Pernot, adjointe au maire chargée des affaires sociales. L'élue faisait sa tournée de remise des colis de Noël aux anciens de la commune.

Les faits

Arrivée au domicile de la victime, l'élue est très étonnée de ne pas obtenir de réponse.
Connaissant très bien son administrée, elle entre et la découvre alors allongée sur le sol de l'habitation. Une victime en arrêt  cardio-respiratoire.

Les sapeurs pompiers d'Uriménil-Uzemain, renforcés par ceux de Xertigny, et bientôt suivis par le SAMU d'Epinal mettent tout en oeuvre pour tenter de réanimer la victime.
Malheureusement, malgré les secours mis en oeuvre, le décès finira par être constaté.

Selon toute vraisemblance, le drame serait lié à un chauffage défectueux, qui aurait provoqué des émanations de monoxyde de carbone dans la maison.

Les sapeurs pompiers ont donc immédiatement procédé à une ventilation des locaux, tandis que le fils de la victime, qui était arrivé sur les lieux, et l'adjointe au maire, madame Pernot, légèrement intoxiqués, étaient transportés au centre hospitalier Emile Durkeim pour des examens de contrôle.

L'enquête a été confié à la gendarmerie de Xertigny.


Les symptômes d'une intoxication
au monoxyde de carbone

Certains symptômes à ne pas négliger peuvent être révélateurs d'une intoxication : des maux de tête, fatigue, nausées.
La prise en charge des victimes doit faire l'objet d'une hospitalisation spécialisée.

La prévention

Les sapeurs pompiers et les pouvoirs publics ne le répéteront jamais assez : il est impératif de bien surveiller les appareils de chauffage présents dans l'habitation, les faire entretenir régulièrement et faire effectuer leur maintenance par des professionnels.
Et bien sûr, ne jamais obstruer les ventilations et bouches de circulation d'air.