• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Grand ménage au parc Walygator

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

Fraîchement racheté par de nouveaux propriétaires, le parc d’attraction de Maizières-lès-Metz s’apprête à ouvrir dans quinze jours. Branle-bas de combat à Walygator.

Par Audrey Arnon

Que de travail pour les nouveaux propriétaires du parc Walygator. Depuis le rachat à la mi-mars 2013, ils ne comptent plus ni leurs heures, ni leur argent. « C’est le plus gros défi de ma carrière », confie François-Jérôme Parent à nos confrères du Républicain Lorrain. Et pourtant, le nouveau directeur d’exploitation n’en est pas à sa première expérience puisqu’il a déjà une vingtaine d’ouvertures de parcs à son actif. Pas le temps de se plaindre : tout doit être prêt pour le 1er juin 2013.

Jacqueline Lejeune, l’une des associées à la tête de Walygator chiffre les dépenses à 3 millions d’euros. Entre remises en état, acquisition de nouveaux manèges et réparations des machines défectueuses : la facture s’élève vite.

Les propriétaires veulent redonner une nouvelle vie au parc. Au programme du ravalement de façade : des couleurs plus flashy, de nouveaux manèges pour remplacer les attractions démodées, des spectacles conçus spécialement pour Walygator, de nouveaux restaurants à thème… Et surtout, tous les plans d’eau et les rivières du parc ont été nettoyés de fond en comble.

Grâce à cet énorme travail, le parc espère accueillir cette année 380 000 visiteurs : autant que l’an dernier, mais avec deux mois d’exploitation en moins. Les nouveaux propriétaires ont la boule au ventre, mais espèrent que cette nouvelle image permettra à Walygator de connaître à nouveau le succès.

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus