Menaces de mort contre le président du club de football CSetO Blénod

© FTV Lorraine
© FTV Lorraine

Des menaces de mort, taguées au stade des Fonderies de Blénod-lès-Pont-à-Mousson pendant le week-end du 26 mai 2013, ont conduit le président du CS&O Blénod à démissionner.

Par Thierry Pernin

Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mai 2013, l’enceinte du stade des Fonderies de Blénod-lès-Pont-à-Mousson a été en grande partie recouverte de tags hostiles au président Olivier Simon, mais plus grave encore, certaines citations contiennent des menaces de mort.

Pour les bellédoniens, un pallier supplémentaire a été franchi hier dans cette guerre des vestiaires qui oppose deux clans, celui du président et celui de l’entraîneur historique, Titi Dorget.

Ces graves événements ont eu une conséquence immédiate : Olivier Simon a porté plainte lundi 27 au commissariat de police de Pont-à-Mousson et dans la foulée, il a annoncé qu’il démissionnait sur le champ de son poste de président.

Assemblée générale et dossier Dorget
D'une part, Olivier Simon va provoquer la convocation d’une assemblée générale extraordinaire où il fera le point avec son comité directeur actuel et d'autre part, il va confier à son vice-président le dossier Dorget. Le président démissionnaire a envoyé une lettre recommandée à l'entraîneur Titi Dorget pour l’informer d''un entretien préalable. Ce courrier à sanction peut aller jusqu’au licenciement.

DMCloud:71463
Menaces de mort au stade de Blénod
Des menaces de mort tagées sur le stade des Fonderies ont conduit le président Olivier Simon à démissionner



Sur le même sujet

Les + Lus