• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Parc zoologique de la Wilhelma à Stuttgart : une nouvelle maison pour les gorilles

Au parc zoologique de Stuttgart, les gorilles ont pris possession d'un nouvel enclos il y a quelques semaines.

Par Yvonne Roehrig

Les gorilles déménagent.
Le zoo de Stuttgart se modernise, privilégiant des conditions de vie plus adaptées aux animaux et réduisant le nombre d'espèces. Une tendance observée dans tous les grands parcs zoologiques européens, vivement critiqués par les défenseurs des animaux. A Stuttgart, le mois dernier, les singes anthropoïdes – gorilles et bonobos – ont déménagé dans un nouvel enclos, plus vaste et plus adapté.

Un événement pour les animaux

Pour les singes comme pour les vétérinaires du zoo, l'événement est exceptionnel. Et pour que tout se passe bien, les animaux commencent par être endormis à l'aide d'une sarbacane, une anesthésie en douceur dont profitent les vétérinaires du zoo pour procéder à des examens médicaux.

"Nous pesons les animaux à cette occasion, nous prélevons du sang pour des analyses ", explique Marianne Holtkötter, conservatrice du secteur singes anthropoïdes du parc zoologique. " Mimi par exemple est la plus vieille demoiselle gorille d'Europe, nous la bichonnons pour qu'elle supporte bien ce déménagement. "

 / ©
/ ©
Huit gorilles à déménager

Les gorilles changent d'environnement confortablement installés dans leur caisse. Endormis, ils ne se rendent compte de rien… Mais leurs soigneurs, eux, sont tendus : un déménagement, pour ces animaux habitués à leur enclos depuis des années, c'est perturbant.

" Nous serons soulagés quand tout sera terminé ", raconte Marianne Holtkötter, " et puis ensuite, il faudra voir comment nos gorilles s'adapteront au nouvel enclos ! ".

Pendant que Mimi, la femelle, se réveille, c'est au tour de Kibo, un grand mâle de 22 ans et chef du groupe, de s'endormir. Il est lourd, difficile de déplacer ses 60 kilos de muscle. Et il n'est pas le seul à déménager, les soigneurs ont répété l'opération huit fois !
 / ©
/ ©

Le lendemain du déménagement, le nouvel enclos, 10 000 mètres carrés, pour les huit gorilles et les 13 bonobos de la Wilhelma, est visité, exploré puis adopté; Kibo et Mimi ont récupéré.
Quelques jours plus tard, ils sont prêts à recevoir leurs premiers visiteurs, dans un foyer plus spacieux.

http://www.wilhelma.de/

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus